Eau, assainissement et hygiène

L'avantage comparatif de l'UNICEF dans le domaine de l'eau et de l'assainissement

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ94-1168/Pirozzi
Femmes fabriquant des dalles de latrines dans le district de Mpigi, en Ouganda, dans le cadre d’un projet d’assainissement appuyé par l’UNICEF.

Depuis 40 ans qu’il conçoit des programmes relatifs à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène, l’UNICEF a changé de plus d’une façon le cours des choses.

Il a souvent été le premier sur le terrain à apporter de l’eau et des équipements sanitaires dans les situations d’urgence. L’eau salubre et les installations d’assainissement ont souvent représenté la différence entre le relèvement et la catastrophe.

À l’occasion de la planification, de la construction et de l’entretien des services relatifs à l’eau et à l’assainissement, l’UNICEF a forgé des partenariats étroits avec des associations féminines, des groupes de jeunes, des organisations locales, des organisations non gouvernementales (ONG) et les administrations locales et nationales. Considérant que les femmes savent mieux que qui que ce soit quels types d’équipements conviennent le mieux à leur famille et à elles-mêmes, l’UNICEF préconise la démarginalisation des femmes, pour qu’elles deviennent partenaires égales dans la famille et dans la communauté.

Le fait de mettre à leur disposition de l’eau, des équipements sanitaires séparés et leur permettant de s’isoler et un environnement conforme aux principes de l’hygiène ouvre aux filles les portes de l’école, elles qui sont souvent mises dans l’impossibilité d’y aller par le non-respect de leur droit à l’intimité.  Qui plus est, la détermination de l’UNICEF à garantir l’accès des ménages à l’eau et à l’assainissement a libéré les filles de l’obligation d’avoir à consacrer de longues heures à la collecte de l’eau, ce qui leur a permis de prendre la place qui leur revient dans les écoles.

La détermination de l’UNICEF à garantir l’accès des ménages à l’eau et à l’assainissement a libéré les filles de l’obligation d’avoir à consacrer de longues heures à la collecte de l’eau.

À l’écoute de la communauté, l’UNICEF est en mesure d’œuvrer en vue du renforcement des capacités en associant toutes les parties prenantes importantes aux projets relatifs à l’eau et à l’assainissement. Il favorise la maîtrise communautaire en faisant appel à l’expertise de la population locale.  La durabilité des services de distribution d’eau et d’assainissement est beaucoup mieux assurée lorsque les bénéficiaires se chargent de concevoir, d’exécuter et d’entretenir les projets.

L’UNICEF collabore avec ses partenaires aux plans mondial, national et local en vue de promouvoir l’hygiène et de contribuer à faire en sorte que les familles, les écoles et les communautés disposent de points d’eau salubre et d’équipements sanitaires. Si ces éléments essentiels font défaut, tous les autres efforts déployés pour mettre fin à la pauvreté seront vains.


 

 

Histoires vécues

Pour en savoir plus sur l’impact des programmes relatifs à l’eau et à l’assainissement dans les pays où l’UNICEF est présent :

Histoires vécues

Recherche