Eau, assainissement et hygiène

Année internationale de l'assainissement

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ06-0427/Giacomo Pirozzi
Des latrine pour les filles dans une école au Zimbabwe : sanitaires séparés.

Reconnaissant l'impact de l'assainissement sur la santé, l'environnement, la réduction de la pauvreté et le développement économique et social, les Nations Unies ont déclaré 2008 Année internationale de l'assainissement (AIA). L'initiative AIA a mis en lumière le sérieux de la crise de l'assainissement dans le monde et a relancé les efforts afin d'accélérer la progression vers l'Objectif du Millénaire pour le développement (OMD) qui vise de réduire de moitié, d'ici à 2015, la proportion de la population dans le  monde qui n'a pas accès durablement à un assainissement de base.

L'AIA se concentre sur cinq messages clé qui soulignent à la fois les bénéfices de l'amélioration de l'assainissement et le besoin d'agir :

1 L'assainissement est vital pour la santé humaine. Un mauvais assainissement et une mauvaise hygiène sont la cause de maladies et de morts.
2 L'assainissement génère des bénéfices économiques. Améliorer l'assainissement a un impact positif sur la croissance économique et la réduction de la pauvreté.
3 L'assainissement contribue à la dignité et au développement social. L'assainissement renforce la dignité, la vie privée et la sécurité, surtout pour les femmes et les filles.
4 L'assainissement est favorable à l'environnement. des systémes sanitaires améliorés pour le stockage des déchets humains protège la qualité des sources d'eau potable et améliore lenvironnement communautaire. 
5 Améliorer l'assainissement est possible. Ensemble, les ménages, les communautés, les gouvernements, les agences d'aide, la société civile et le secteur privé ont les ressources, les technologies et le savoir-faire pour réussir cet objectif sanitaire.

l'UNICEF continue de jouer plusieurs rôles à l'égard de l'Initiative AIA. L'UNICEF, qui préside le groupe de travail ONU-Eau sur l'assainissement, aide à la coordination de toutes les manifestations et activités mondiales de l'initiative AIA. Avec l'OMS, l'UNICEF est responsable du suivi sur l'assainissement dans le monde au moyen du Programme conjoint de Suivi. L'UNICEF est aussi le point focal pour l'assainissement et l'hygiène pour les urgences et les écoles

A l'échelle des pays, l'UNICEF collabore avec les gouvernements et les autres décideurs pour développer leur carnet de route vers l'Initiative AIA (comme pour le Nigeria – voir encadré) mais aussi pour faire progresser la prise de conscience du public et plaider en faveur de fonds supplémentaires pour les programmes nationaux. Enfin, toujours à l'échelle des pays, l'UNICEF utilise son vaste réseau de programmes WASH pour aider à développer des composantes clefs qui accélérent  les progrès, comme l'appui à la création de politiques et d'environnements institutionnels, le développement de nouvelles stratégies pour délivrer des services améliorés et - le plus important - la promotion du changement de comportement pour assurer la durabilité des programmes d'assainissement pour les années à venir.


 

 

Activités de pays

 
© UNICEF/HQ07-0531/Christine Nesbitt

L'UNICEF aide les pays à planifier leur programme national pour l'AIA, comme au Nigéria :

Plan d'action AIA du Nigéria

L'AIA au Nigéria, faits et chiffres

Recherche