Eau, assainissement et hygiène

Les stratégies de l’UNICEF pour les programmes WASH

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ06-1845/Josh Estey
Construction d'une latrine à Java, Indonésie.

Les stratégies sectorielles de l’UNICEF sont basées sur un document de stratégie approuvé en 2006 par le conseil d’administration de l’organisation : UNICEF WASH Strategy Paper

Un objectif essentiel
L’objectif global de l’UNICEF dans le secteur Eau, assainissement et hygiène (WASH) est de contribuer à la concrétisation des droits de l’enfant à la survie et au développement en faisant la promotion du développement de ce secteur et en soutenant les programmes nationaux qui améliorent un accès équitable et durable à des services d’adduction d’eau potable et des installations d’assainissement de base ainsi que de meilleures pratiques d’hygiène.

Deux cibles mesurables
Cible 1 : réduire de moitié d’ici à 2015 la proportion de gens qui n’ont pas accès à l’eau potable et à un assainissement de base (cible 10 des OMD)
Cible 2 : Assurer que toutes les écoles ont des installations d’eau potable et d’assainissement adéquates et amies des enfants ainsi que des programmes d’éducation à l’hygiène.

Trois ensembles de mesures de soutien

  1. Pays prioritaires : designed to lead to the achievement of both Target 1 and Target 2 in priority countries (countries with high child mortalities and low water and sanitation coverage).
  2. Situations d’urgence : mesures à appliquer en fonction des besoins dans les pays et les zones où des interventions dans le secteur WASH sont une nécessité urgente pour prévenir des décès et des souffrances parmi les enfants et pour protéger leurs droits.
  3. Dans tous les pays : mesures à appliquer dans tous les autres pays où l’UNICEF a une présence et des programmes.
Image de l'UNICEF
Un ensemble exhaustif de mesures pour les pays prioritaires
  1. Promotion d’un cadre de programmation national WASH équilibré : L’UNICEF encouragera une approche reposant sur trois piliers ; fourniture de services d’eau potable et d’assainissement, promotion de meilleures habitudes d’hygiène et mise en place d’un environnement favorable.
  2. Soutien aux approches intersectorielles : Le maximum de bénéfices est obtenu pour la survie et le développement de l’enfant quand les programmes Eau potable, assainissement et hygiène sont coordonnés et intégrés avec les autres programmes sectoriels, y compris les programmes Éducation, Santé et Nutrition.
  3. Soutien dynamisant et ininterrompu à l’élargissement de programmes WASH durables : Les cibles ne seront atteintes que quand les programmes nationaux auront mis en place ces services à une échelle suffisamment large, l’UNICEF donnera donc la priorité aux activités qui contribuent à cet élargissement. Cependant une couverture accrue dont la pérennité n’est pas assurée est problématique et l’UNICEF s’efforcera d’identifier et de promouvoir des modèles qui améliorent le caractère durable des services WASH mis en place.
  4. Soutien à la gestion par les communautés locales grâce à une décentralisation réelle : L’UNICEF soutiendra les mesures qui contribueront à créer des instances de décision robustes au niveau intermédiaire (municipal, de district, de province, de département, etc.) car celles-ci ont une importance vitale pour l’organisation de services gérés par les communautés locales, gestion locale qui à son tour est essentielle à un élargissement durable de la couverture de ces services.
  5. Promotion de la préservation de ressources durables en eau potable par l’amélioration de la gestion des ressources hydrauliques : L’UNICEF et ses partenaires du secteur ont la responsabilité de promouvoir et d’appliquer des mesures pour protéger les ressources en eau douce du pays.
  6. Accent sur l’assainissement, la qualité de l’eau et l’hygiène au niveau des ménages : Il est de plus en plus prouvé que mieux concentrer l’action au niveau des ménages améliore l’efficacité des programmes sectoriels, particulièrement dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de la promotion de l’hygiène. L’UNICEF continuera à faire la promotion de l’installation à un prix abordable de latrines sécurisées à l’usage des ménages, du développement des technologies du traitement de l’eau destinée à la consommation des ménages et des programmes qui ont pour but d’améliorer les pratiques d’hygiène familiales les plus importantes.
  7. Promotion des droits de l’enfant à la santé et à l’éducation par l’introduction des programmes WASH dans les écoles : L’UNICEF s’engage à assurer que tous les enfants aient accès à une eau potable et à des installations sanitaires de haute qualité dans les écoles ainsi qu’aux bénéfices d’une éducation à l’hygiène, Les activités WASH dans les écoles offrent une excellente occasion d’agir simultanément en faveur des droits de l’enfant à l’éducation et à la santé.
Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ06-1579/Shehzad Noorani
Dans un camp de personnes déplacées du Nord-est du Sri Lanka, des fillettes vont chercher de l’eau.

Dans les situations d’urgence
L’UNICEF a défini quatre stratégies clés pour guider la mise en place des programmes WASH dans les pays en crise ou en situation de transition :

  1. Soutien à la planification nationale pour la préparation aux situations d’urgence.
  2. Coordination des programmes de secours des Nations Unies et des ONG (en tant qu’institution pilote désignée par le Comité interorganisations pour organiser les programmes WASH en situation d’urgence).
  3. Accélération et adaptation des programmes existants afin d’intervenir rapidement et efficacement dans une situation d’urgence.
  4. Suivi des interventions de secours menées dans une situation d’urgence pour garantir qu’elles renforcent les meilleures pratiques du secteur et qu’elles s’inscrivent dans le cadre des priorités nationales telles que définies par le gouvernement local, l’UNICEF et ses partenaires.

Dans tous les pays
Stratégies pour tous les autres pays où travaille l’UNICEF :

  1. Sensibilisation, promotion et soutien technique pour l’amélioration de l’hygiène et la modification des comportements par des programmes dans le domaine de l’éducation, de la santé, de la nutrition et de la survie du jeune enfant, ainsi que du développement.
  2. Soutien technique à l’amélioration de la qualité de l’eau potable en intervenant dans les domaines de la sécurisation des ressources en eau, du contrôle de la qualité de l’eau et des programmes de traitement de l’eau destinée à la consommation.
  3. Mise au point de plans de préparation aux situations d’urgence dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène. En exploitant ses compétences dans le domaines des programmes d’urgence WASH, l’UNICEF peut fournir aux gouvernements concernés et aux autres parties prenantes une aide pour mettre au point des plans de préparation aux situations d’urgence dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène.
  4. Soutien au suivi des progrès accomplis au niveau national pour atteindre la cible 10 des OMD ; l’UNICEF est conjointement avec l’OMS l’agence point focal pour le suivi du secteur au niveau mondial et fournit également un appui technique pour effectuer ce suivi au niveau national.

In all countries
Strategies for all other countries where UNICEF works:

1 Advocacy and technical support for improving hygiene awareness and promoting behaviour change: Including through education, health, nutrition and young child survival and development programmes.

2 Technical support for water quality: In the areas of water-safety planning, water-quality monitoring and quality mitigation programming.

3 Development of emergency preparedness plans for WASH: Drawing on its competencies in emergency WASH programmes, UNICEF provides appropriate assistance to governments and other stakeholders in the development of national plans for WASH emergency preparedness.

4 Support to national monitoring for achievement of MDG target 10: UNICEF, with WHO, is the focal agency for global sector monitoring, and UNICEF also provides technical support to for monitoring at the national level.


 

 

Principes directeurs

Dans tous les programmes d'assistance, l'UNICEF :

1) suivra une approche programme basée sur les droits de l'homme

2) travaillera dans les pays, avec les gouvernements

3) Collaborera avec des partenaires pour développer des approches innovantes et de maximisation des ressources

4) Promouvra le plein engagement total des femmes, en particulier dans leurs rôles décisionnaires

5) s'assurera que les programmes et le plaidyer de l'UNICEF se font en faveur des défavorisés

6) Utilisera le nec plus ultra de la preuve pour concevoir son plaidoyer et ses programmes

7) Appliquera des approches basées sur l'apprentissage conduites par une gestion efficace de la connaissance

Recherche