Eau, assainissement et hygiène

Intervention en Iraq

Une évaluation postérieure au conflit financée par l’UNICEF a révélé que le réseau de distribution d’eau de Bagdad est endommagé à 40 % et qu’un quart des stations d’épuration du pays sont en mauvais état.  Les installations d’assainissement sont elles aussi dans un état précaire un peu partout dans le pays.

Les installations de traitement des eaux usées sont souvent détruites et constituent une menace pour l’approvisionnement en eau. L’UNICEF s’emploie à éviter une catastrophe sanitaire que pourraient entraîner la pénurie d’eau et le mauvais état des installations d’assainissement.

On procède aux réparations d’urgence dont le système de distribution d’eau et d’assainissement de Bagdad a besoin, à l’acheminement par camions-citernes de plus de 3 millions de litres d’eau potable par jour et à la livraison de centaines de tonnes de pastilles de désinfection de l’eau et de savon.

Pour pérenniser et étendre ces activités, l’UNICEF—de concert avec les organismes des Nations Unies—se prépare à lancer un nouvel appel humanitaire et a mis en place un groupe de travail pour la coordination des questions relatives à l’eau et à l’assainissement.Pour en savoir plus >


 

 

Recherche