Eau, assainissement et hygiène

Introduction

Des latrines séparées pour les filles et les garçons dans une école soutenue par l'UNICEF
© UNICEF/HQ99-0812/Lemoyne
Des latrines séparées pour les filles et les garçons dans une école soutenue par l'UNICEF.

2,5 milliards de personnes - 37 pour cent de la population des pays en développement - manquent d'installations sanitaires de base et plus de 780 millions de personnes boivent encore de l'eau provenant de sources non potables. Des milliers d'enfants meurent ainsi chaque jour de maladies diarrhéiques et d'autres maladies transmises par l'eau ou causées par un manque d'assainissement et d'hygiène. Bien plus nombreux encore sont ceux qui souffrent de maladies ou sont affaiblis.

Le manque d’eau salubre et d’assainissement a de nombreuses autres graves répercussions. Les enfants – et en particulier les filles – sont privés de leur droit à l’éducation parce qu’ils doivent passer du temps à aller chercher de l’eau ou ne vont pas à l’école du fait du manque d’installations sanitaires adéquates et non mixtes. Les femmes doivent passer une partie importante de leur journée à aller chercher de l’eau. Les agriculteurs et les salariés peu fortunés sont moins productifs du fait de leurs problèmes de santé, et les économies nationales en pâtissent. Sans eau salubre et assainissement, le développement durable est impossible.

Dans 90 pays du monde entier, l’UNICEF s’emploie à améliorer l’approvisionnement en eau et les installations sanitaires des écoles et des collectivités et à promouvoir des pratiques hygiéniques. Nous apportons notre soutien à de multiples et diverses activités et coopérons avec de nombreux partenaires, dont des familles, des collectivités, des gouvernements et des organisations porteuses des mêmes valeurs. En situation d'urgence, nous apportons des secours d’urgence aux collectivités et nations risquant de ne plus être approvisionnées en eau et menacées par des maladies. Tous les programmes de l’UNICEF en matière d’eau et d’assainissement sont conçus pour contribuer à la réalisation de l’Objectif du Millénaire pour le développement lié à l’eau et à l’assainissement : réduire de moitié, d’ici à 2015, la proportion de personnes n’ayant pas durablement accès à l’eau salubre et à des installations sanitaires de base.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche