Vidéo/Audio

Des jeunes cinéastes vont présenter leurs œuvres lors d’une cérémonie internationale de remise de prix

Matej Tokić, 14 ans, a tourné son film « Farewell! » dans le cadre d’un atelier sur l’inclusion sociale, organisé en Bosnie-Herzégovine en 2012. Il est sélectionné pour les prix OneMinutesJr. dans la catégorie Inside-Out (De l’intérieur).

 

Par Karen Cirillo

Les films retenus pour la sélection officielle des prix OneMinutesJr. ont été rendus publics et les jeunes cinéastes qui les ont réalisés vont se rendre très prochainement aux Pays-Bas pour présenter leurs œuvres – et partager avec le public leur vision du monde.

NEW YORK, États-Unis, 2 octobre 2013 – Des jeunes du monde entier ont participé aux ateliers OneMinutesJr organisés par l’UNICEF afin de de réaliser des vidéos d’une minute leur permettant de s’exprimer sur des problèmes comme le handicap, la justice des mineurs, la violence, leur avenir et leur vie. Quinze d’entre eux ont été sélectionnés pour concourir dans le cadre des Prix OneMinutesJr. 2013. Ils ont à ce titre été invités aux Pays-Bas pour présenter leurs films lors du festival international du film documentaire d’Amsterdam (IDFA).

Les films de la sélection

Quinze des 315 vidéos admissibles ont été sélectionnées pour prendre part à la compétition organisée pour les Prix OneMinutesJr. par l’UNICEF et la Fondation One Minutes. Les vidéos admissibles à la sélection étaient celles réalisées dans un des ateliers des 12 derniers mois, ainsi que certaines œuvres présentées individuellement. Toutes ces vidéos sont l’œuvre de jeunes cinéastes de moins de 20 ans.

Image de l'UNICEF
© UNICEF NYHQ/2012/Cirillo
Chhun Sopheaktra, 14 ans, a participé à l’atelier OneMinutesJr. organisé en 2012 au Cambodge. Son film « Liquid Changes Life » est sélectionné dans la catégorie One Minute of Freedom (Une minute de liberté).

La sélection officielle retient cinq films pour chacune des trois catégories : (Self)-Portrait, Inside-Out et One Minute of Freedom [(Auto)-portrait, De l’intérieur et Une minute de liberté]. Les finalistes ont été sélectionnés par Leonard Retel Helmrich (réalisateur), Hong-An Truong (artiste et professeur des beaux-arts) et Marije Veenstra (productrice de films éducatifs, IDFA). Les jeunes cinéastes dont les films ont été sélectionnés viennent d’Arménie, de Bosnie-Herzégovine, du Cambodge, de Géorgie, de Libye, du Mexique, du Pakistan, d’Ukraine et du Viet Nam – et ils représenteront ces pays à Amsterdam.

Les films sélectionnés dans la catégorie (Self)-Portrait sont « Cuando Bailo, Me Siento Grande » (Quand je danse, je me sens très grande) de Valeria Cárdenas Santillan, « Around Lahore in 60 Seconds » de Hamza Iftikhar, « Life in My Hands » de Lida, « Our Home » de Džejlan et « My Way » d’Ivana Šušnjar. Les films sélectionnés dans la catégorie Inside-Out sont « What Do you Hear » de Diệp Gia Bảo, « Hold Me » de Nastja, « Looking Ahead » d’Andrei Gasnash, « Farewell! » de Matej Tokić et « There are No Monsters Under the Bed » de Nana Garsevanishvili. Les films sélectionnés dans la catégorie One Minute of Freedom sont « Breaking Away » de Nguyễn Quang Minh, « My Challenge » de Ghada Yousri Benyaala, « Liquid Changes Life » de Chhun Sopheaktra, « Ran out of Time » d’Oksana et « Mudslide » de Rubik Harunyan.

Evénement culturel, échanges culturels

La cérémonie de remise des prix 2013 se déroulera entre le 28 et le 30 novembre en collaboration avec le festival IDFA, un des principaux festivals de films documentaires dans le monde. Le festival présentera les films de la sélection dans le cadre de son programme DOCU U. Tous les jeunes réalisateurs des films sélectionnés participeront à une classe de maître OneMinutesJr. au cours de laquelle des cinéastes professionnels travailleront avec eux pour réaliser un autre film d’une minute.

Une projection sera aussi organisée dans le cadre du programme éducatif du festival IDFA pour permettre aux jeunes réalisateurs sélectionnés de parler de leurs expériences et de leurs formations avec de jeunes Hollandais. Étant donné la diversité de leurs origines et l’originalité de leurs expériences, cette projection supplémentaire offrira une occasion unique de multiplier les échanges culturels.

Pour donner un exemple, Valeria Cárdenas Santillan (11ans, Mexique), Nguyễn Quang Minh et Diệp Gia Bảo (tous les deux âgés de 19 ans, Viet Nam) sont des enfants handicapés. Leurs films célèbre leur capacité de faire des choses qui ne sont pas considérées comme possible pour des jeunes dans leurs circonstances.

Oksana (18 ans), Nastja (18 ans) et Lida (17 ans) ont fait leurs films alors qu’elles étaient détenues dans un établissement correctionnel pour filles à Melitopol en Ukraine. Le thème de l’atelier –la justice pour mineurs – leur a permis de visualiser la douleur et les combats associés à leurs choix de vie.

Image de l'UNICEF
© UNICEF NYHQ/2013/Cirillo
Valeria Cárdenas Santillan, 11 ans, en train de travailler avec le cinéaste Juan Carlos Gessner au cours de l’atelier organisé au Mexique en 2013. Sa vidéo « Cuando Bailo, Me Siento Grande » est sélectionnée dans la catégorie (Self)-Portrait ([Auto]-portrait).

Džejlan Sefić (14 ans), Ivana Šušnjar et Matej Tokić (14 ans) (Bosnie-Herzégovine) ont réalisé des vidéos qui insistent sur l’importance de l’inclusion sociale. Ces trois jeunes ont participé à un atelier organisé dans le cadre d’un programme sur le renforcement de la protection et de l’inclusion sociale (SPIS) qui est conçu pour améliorer la protection sociale des enfants et de leurs familles et leur inclusion dans la société.

Andrei Gasnash (15 ans) vit dans un foyer qui accueille d’ex-enfants des rues d’Odessa, en Ukraine. Son film traite de la manière dont il se bâtit une nouvelle vie. Il est aussi l’un des principaux personnages d’un projet de l’UNICEF des Pays-Bas, « Pendant ce temps à Odessa ».

Nana Garsevanishvili (16 ans, Géorgie), Rubik Harunyan (10 ans, Arménie), Chhun Sopheaktra (14 ans, Cambodge) et Ghada Yousri Benyaala (17 ans, Libye) ont tous réalisé des films qui traitent des difficultés qu’ils rencontrent dans la vie ou dans leur société. Hamza Iftikhar (17 ans, Pakistan) a pour sa part choisi de célébrer la ville qu’il aime, Lahore.

L’expérience de la cérémonie officielle de la remise des Prix OneMinutesJr. à Amsterdam sera pour tous ces jeunes une véritable aventure, la plupart d’entre eux n’étant jamais sortis de leur pays. Ils n’auront pas seulement l’occasion de voir le monde, mais également de présenter leur propre monde à des gens de l’extérieur.

Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur les Prix OneMinutesJr. en visitant www.theoneminutesjr.org


 

 

Sélection officielle des prix OneMinutesJr. 2013

Recherche