Vidéo/Audio

La remise des Prix ICDB 2010 célèbre les droits des enfants

Par Priyanka Pruthi

NEW YORK, États-Unis, 4 novembre 2010 – À l’occasion de la remise des Prix pour la Journée internationale de la radio et de la télévision en faveur des enfants (ICDB) qui s’est tenue à New York cette semaine, l’UNICEF a célébré l’influence positive que peuvent exercer la télévision et la radio sur la vie des jeunes.

VIDÉO : 2 novembre 2010 - Le reportage de la correspondante de l’UNICEF Yasmine Hage sur la remise des Prix de la Journée internationale de la radio et de la télévision en faveur des enfants qui s’est déroulée à New York.  Regarder dans RealPlayer

 

Les Prix récompensent les émissions qui donnent aux jeunes l’occasion de faire entendre leur voix. Cette année, les Prix sont revenus à des radios et télévisions africaines.
Le Prix de l’ICDB pour la télévision a été décerné à Télévision togolaise, la chaîne nationale au Togo, pour son programme hebdomadaire « À nous la planète ». Cette émission traite des droits des enfants, de la santé, de la culture et de l’environnement.

« Sincèrement, c’était une surprise pour nous, et nous sommes très émues, » a déclaré Andréa Esmira Tetegan, 15 ans, l’une des invitée du programme.

La Voix du Nigéria et la radio communautaire Maputaland d’Afrique du Sud sont arrivées à égalité pour le Prix de l’ICDB pour la radio. La Voix du Nigéria, la chaîne officielle internationale dans le pays, a obtenu le Prix pour sa série hebdomadaire « Kiddies Voices ». La radio communautaire Maputaland a gagné le Prix pour sa présentation de cinq heures et demie sur l’ICDB intitulée « Tous les droits pour tous les enfants ».

Les meilleures émissions pour enfants

« Cette année était très compétitive. Tous les programmes étaient excellents et les notes étaient très proches les unes des autres, a affirmé Karen Cirillo, la productrice exécutive des Initiatives de radio et télévision en faveur des enfants de l’UNICEF. Les projets se sont consacrés aux jeunes de façon innovatrice par rapport aux années précédentes. De fait, la qualité des émissions s’est nettement améliorée dans les pays en développement au cours des dernières années. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-2413/Markisz
La productrice exécutive des Initiatives pour la radio et la télévision en faveur des enfants au sein de l’UNICEF, Karen Cirillo (centre), entourée des lauréats ICDB 2010 : en partant de la gauche, les jeunes invités Nomjabulo Mhlongo et Kwanele Lucky Tembe, de la radio communautaire Maputaland, et la directrice des programmes Thulile Tembe; puis la jeune invitée de Télévision Togolaise, Andréa Dédé Esmira Tetegan, et la productrice, Fa-Iza Tchilalo Ibrahima.

Les Prix de l’ICDB ont été attribués aux programmes de télévision et de radio qui reflétaient le mieux le thème de l’ICDB 2010 : « Tous les droits pour tous les enfants ». Les nominés de cette année venaient du monde entier, notamment le Bangladesh, l’Éthiopie, l’Allemagne, l’Inde, l’Iran, la Malaisie, le Mexique, le Maroc, le Nigéria, l’Afrique du Sud, le Togo et l’Ouzbékistan.

« Dans le monde d’aujourd’hui, où il existe tellement d’informations et tellement de personnes qui essaient de se parler entre elles, il est important que ceux qui comprennent le métier des médias racontent les bonnes histoires… et c’est ce que ce groupe représente, » a souligné Stephen Cassidy, Chef de la section Internet, diffusion et images de l’UNICEF.
« Tous les efforts menés par l’ICDB ont pour but d’encourager ces personnes. Nous leur apportons notre soutien et nous pensons qu’ils font un travail fantastique, » a-t-il ajouté.

Un événement réunissant de nombreuses vedettes

L’invité de la cérémonie de remise des prix était Roscoe Orman, défenseur des émissions pour enfants et acteur américain connu pour le rôle de Gordon qu’il incarnait pour la série télévisée « Sesame Street » (Rue Sésame).

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-2413/Markisz
Thomas Röhlinger, rédacteur en chef du réseau mondial de radio pour les enfants « Radijojo » (Allemagne), nominé pour le Prix de la radio ICDB 2010, a interviewé les jeunes invités Kwanele Lucky Tembe et Nomjabulo Mhlongo de la radio communautaire Maputaland, lauréat du Prix de la radio ICDB 2010.

« Tout ce qui peut toucher de façon positive les esprits de la nouvelle génération, tout ce qui peut réellement donner aux enfants un sentiment de conscience de soi - et un sentiment de confiance en leurs propres aptitudes à parler, créer et éclairer d’un jour nouveau le monde qui les entoure - est vraiment passionnant,» a-t-il déclaré.

Roscoe Orman a également souligné le besoin de mettre en oeuvre des programmes créatifs car de nos jours, ce sont les exigences commerciales qui définissent le contenu des programmes. « Aujourd’hui, tout ce qui a une valeur marchande est copié et reproduit, a-t-il ajouté. Il y a peu d’innovations et de nouvelles perspectives. Et c’est pour cela qu’il est important d’avoir des programmes qui mettent en valeur … la voix authentique des jeunes. »

Être à l’écoute des enfants

Depuis 1991, l’UNICEF encourage les professionnels des médias à sensibiliser le public aux questions liées à l’enfance par le biais de nombreuses plateformes. L’ICDB a lieu chaque premier dimanche du mois de mars, au cours duquel des télés et radios du monde entier donnent le pouvoir aux jeunes en leur apportant des connaissances sur le métier des médias et en mettant leurs voix sur les ondes radios et télévisées.

« Voici mon message pour les enfants : il faut qu’ils expriment ce qu’ils ont dans le cœur, il ne faut pas qu’ils gardent tout pour eux, a affirmé Nomjabulo Mhlongo, le jeune présentateur de la radio communautaire Maputaland, l’une des émissions gagnantes. Le fait de parler de leurs problèmes les aidera à les résoudre. »

La prochaine ICDB aura lieu le 6 mars 2011 et aura comme thème : « Les filles sont… Les garçons sont… ».


 

 

Recherche