Afrique du Sud

60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies

Image de l'UNICEF
© Photo ONU
1948, Eleanor Roosevelt avec un exemplaire de la Déclaration.

Par David Koch

NEW YORK, États-Unis, 10 décembre 2008 – Il y a soixante ans, les Nations Unies adoptaient la Déclaration universelle des droits de l’homme. Aujourd’hui, les droits inscrits dans cette Déclaration sont tout simplement considérés comme des valeurs universelles. En 1948, cependant, l’idée de droits universels était véritablement révolutionnaire.

Cette Déclaration donna sa première expression à l’idée qu’il existe des droits inaliénables, partagés par tous sans distinction de couleur ou de croyance, de sexe ou d’âge. Elle a défini un ensemble de normes communes destinées à garantir à tous les êtres humains liberté, égalité, solidarité, tolérance, respect et responsabilité mutuelle.

Un grand nombre des principes essentiels qui guident l’action de l’UNICEF découlent directement de cette Déclaration :

  • La maternité et l’enfance ont un droit naturel à une protection spéciale
  • Tous les enfants ont droit à la même protection sociale
  • Les enfants ont droit à une éducation de base gratuite
  • Toute personne a le droit de prendre part à la vie de la communauté
Image de l'UNICEF
© Vidéo UNICEF

Un document toujours pertinent

La Déclaration n’a pas pris une ride et reste le fondement de la législation internationale sur les droits de l’homme et une norme à atteindre et à respecter pour tous les peuples et toutes les nations. A l’occasion de son 60e anniversaire, il est important de souligner la valeur vivante, permanente et universelle de ce document. Dans un monde de plus en plus complexe et dangereux, la Déclaration est en fait aujourd’hui, à plus d’un titre, plus pertinente que jamais.

« En cette journée des Droits de l’homme, j’ai l’espoir que notre action sera guidée par la responsabilité qui nous échoit à tous de défendre les droits inscrits dans la Déclaration universelle. Nous ne pourrons véritablement rendre hommage à la vision et à l’inspiration magnifique de ce document que lorsque ses principes seront intégralement appliqués, partout et pour tous, » a déclaré le Secrétaire général Ban Ki-moon.

Aujourd’hui, la Déclaration est le document le plus traduit dans le monde et elle peut être lue dans 360 langues différentes.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Video
L’archevêque Desmond Tutu participe à un Message d’intérêt public qui demande que les droits de l’homme deviennent une réalité pour tous

L’archevêque Tutu lance un appel à la concrétisation effective des droits

Afin de sensibiliser la communauté internationale, avec une force renouvelée, à l’importance de la Déclaration, l’archevêque Desmond Tutu a enregistré un message d’intérêt public en soutien à la campagne « Tous les êtres humains ont des droits », une initiative collective qui a pour but d’encourager un dialogue planétaire sur les droits humains et les valeurs qui nous unissent.

Tout monde peut signer en ligne une pétition pour soutenir les droits de l’homme en allant sur le site http://www.everyhumanhasrights.org/

Les organismes audio-visuels peuvent acquérir gratuitement cette annonce de 30 secondes – versions HD ou SD – via http://www.thenewsmarket.com/ libre de droits.


 

 

Vidéo (en anglais)

Le nouveau Message d’intérêt public avec l’archevêque Desmond Tutu fait la promotion de la campagne  « Tous les êtres humains ont des droits ».
 VIDEO  haut | bas

Dans les coulisses à Johannesburg avec l’archevêque Desmond Tutu.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche