Cohérence du système des Nations Unies

Améliorer le fonctionnement de l’ONU

Cohérence des Nations Unies - Une priorité pour l'UNICEF

Dans son discours d'ouverture lors du Conseil d'administration de février, le Directeur général de l'UNICEF, Anthony Lake réaffirmait l'attachement de l'UNICEF à la cohérence du système des Nations Unies. La considérant même comme une priorité pour l'UNICEF, Anthony Lake  a noté que l'UNICEF pouvait devenir un partenaire bien plus important et un leader dans la promotion de la Cohérence de L'ONU.

Lors de la session annuelle du Conseil d'administration en juin, Anthony Lake a souligné que nous construisons des partenariats, Non pour le bien des partenariats mais pour le bien des enfants. « Nous nous efforçons d'être un leader de la Cohérence de L'ONU, pas pour avoir une plus grande influence, mais pour avoir un impact bien plus grand. Et nous travaillons afin d'être unis dans l'action... Pour qu'à la fin les résultats pour les enfants, pour les femmes, pour toutes leurs familles, soient tout ce qui compte... que les droits de l'enfant soient accomplis ».

Un texte intitulé « Faire la cohérence pour les enfants » a été préparé en consultation avec le Groupe directeur sur la Cohérence de L'ONU et avec l'apport de plus de 100 membres du personnel du Siège et des bureaux régionaux et de pays. L'objectif est d'articuler l'engagement de l'UNICEF avec la Cohérence de L'ONU - Pourquoi la Cohérence de L'ONU est importante pour l'UNICEF et comment nous en faisons la promotion et conduisons une évolution passant d'une approche axée sur le processus à une approche orientée sur les résultats. Un document opérationnel pour faire face aux problèmes que connaissent les bureaux de pays pour mettre en oeuvre la Cohérence de l'ONU est également en passe d'être finalisée.

Ensemble, ces deux documents soulignent combien l'engagement de l'UNICEF dans la Cohérence de l'ONU peut apporter d'occasions de faire la promotion d'une approche équitable, de construire de nouveau partenariats et d'engager dans une coalition plus large les efforts pour atteindre les enfants les plus vulnérables.

Image de l'UNICEF
©

PROGRÈS DU PLAN D'ACTION TCPR

L'UNICEF a mis en oeuvre les engagements concernant l'Examen triennal complet de la politique (TCPR).  Cent pour cent des mesures énoncées dans son Plan d'action TCPR interdivisions , développé en 2008, ont été menées à bien, sont continues ou bien en cours en cours de réalisation. En fait sur les 90 points d'action, seulement 12 sont encore en cours de réalisation.

Au cours des sept mois passés, 13 mesures du Plan d'action TCPR ont été menées à bien.  Ces activités de l'UNICEF et interinstitutions comprenaient les directives sur les initiatives interinstitutions comme le cadre budgétaire commun ; des rapports thématiques sur les pratiques de référence pour parvenir aux Objectifs du Millénaire pour le développement ; l'apprentissage des initiatives en matière d'égalité des sexes ; la révision des Principaux engagements de l'UNICEF en faveur des enfants dans les situations d'urgence ; une note d'orientation sur la coopération Sud-Sud ; et une aide technique pour l'établissement de l'ONU Femmes et les évaluations des pays pilotes appliquant la stratégie « Unis dans l'action ».

L'achèvement de quelques articles prendra plus de temps, comme l'harmonisation des procédures de présentation des rapports entre organismes ; le développement de la capacités nationale d'approvisionnement des bureaux de pays ; la normalisation des définitions et notations en matière d'audit ; et la pleine harmonisation des procédures de virements d'espèces (HACT). L'UNICEF demeure déterminé à voir menées à terme toutes les mesures TCPR.

Image de l'UNICEF

LETTRE D'ACTUALITÉ SUR LA  COHÉRENCE DES nATIONS UNIES (juin 2011) : pour voir ces histoires et plus cliquez ici pour télécharger la dernière Lettre d'actualité sur la Cohérence des Nations Unies.


 

 

Recherche