Approvisionnements et logistique

Paludisme

© UNICEF Mozambique/2007/Pirozzi
Pour lutter contre le paludisme, le gouvernement du Mozambique et l'UNICEF distribuent des moustiquaires imprégnées d'insecticide à toutes les femmes enceintes et aux enfants de moins de cinq ans.

Il y aurait chaque année dans le monde de 300 à 500 millions de crises de paludisme, entraînant plus d’un million de décès, dont plus de 90 pour cent en Afrique subsaharienne, presque tous ces décès concernant des enfants de moins de cinq ans. Toutes les 30 secondes, un enfant africain meurt du paludisme et la majeure partie de ces enfants succombent dans les 48 heures qui suivent le début de la maladie. Le paludisme est généralement causé par une infection due au Plasmodium falciparum et au Plasmodium vivax.

L’UNICEF joue un rôle actif dans le partenariat Faire reculer le paludisme (Roll Back Malaria – RBM) qui a été lancé en 1998 avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le  Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Banque mondiale, afin de mobiliser des appuis et des ressources mondiales et de créer des partenariats efficaces permettant de réduire ce fléau que constitue le paludisme dans le monde. L’UNICEF et 25 autres partenaires dans RBM ont constitué un groupe de travail RBM sur la gestion des achats et de la chaîne logistique, afin d’harmoniser leurs efforts sur toutes les questions essentielles relatives à la production, aux prévisions concernant la demande, au marketing, aux systèmes de réglementation, aux achats, à la livraison, et au contrôle et à l’évaluation correspondants des produits utilisés dans la lutte contre le paludisme.

L’un des principaux apports de l’UNICEF à ce partenariat est l’identification et la fourniture de produits dans le domaine de la lutte contre le paludisme, surtout des moustiquaires traitées à l’insecticide et des médicaments antipaludéens. Dans le cadre de son engagement mondial d’endiguer la pandémie de paludisme, l’UNICEF va continuer à rechercher toutes les options permettant de rendre plus accessibles les moustiquaires traitées à l’insecticide et les antipaludéens efficaces. L’UNICEF observe pour ses achats les directives appropriées de l’OMS sur la prévention et le traitement du paludisme ainsi que les directives nationales en vigueur dans le pays qui va recevoir les produits. 

Par ses services d’achat, l’UNICEF apporte une aide extrêmement nécessaire aux gouvernements, aux organisations non gouvernementales (ONG), aux organisations des Nations Unies, aux institutions financières internationales, aux organismes philanthropiques, aux universités et à d’autres partenaires, dans leurs efforts en vue de fournir des produits de base pour lutter contre le paludisme et d’autres maladies (voir services d’achat).

Pour davantage d’informations sur les produits contre le paludisme disponibles grâce à la Division des approvisionnements de l’UNICEF, veuillez visiter le  Catalogue des approvisionnements de l’UNICEF.


 

 

 

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Recherche