Approvisionnements et logistique

Des moustiquaires pour la RDC

Le paludisme est une maladie qui tue environ un million de personnes par an et qui représente une menace pour plus de trois milliards de personnes dans le monde, dont la plupart sont des enfants de moins de cinq ans. Le paludisme empêche les enfants d’aller à l'école et les parents d’aller travailler pendant des mois entiers. Les moustiquaires imprégnées d’insecticide longue durée (MILD) se sont avérées être une barrière simple et efficace contre les moustiques porteurs de cette maladie mortelle.

En décembre 2009, une campagne de grande envergure en termes de portée, de logistique et de collaboration, a été lancée en République démocratique du Congo (RDC).

La campagne a distribué 5,5 millions de MILD à 1,8 million de ménages dans 83 zones de santé dans les provinces d’Orientale et de Maniema. Il a fallu monter une opération logistique complexe pour couvrir ces 600 000 kilomètres carrés de terrain. Le volume de ces moustiquaires, mais aussi l’infrastructure des transports et de la logistique dans certaines parties de la RDC, étaient tels qu’il s’est avéré nécessaire d’élaborer une stratégie de distribution ingénieuse à l’intérieur du pays avec l’aide du gouvernement et des partenaires.

En août 2009, 3200 tonnes (70 000 balles) de MILD sont arrivées en RDC en provenance de fournisseurs situés au Viet Nam, en Thaïlande, en Chine et en Tanzanie, à la fois par voie maritime (à partir des pays asiatiques) et terrestre (par camion à partir de la Tanzanie). L’étape suivante, « Atteindre 1,8 million de ménages en République démocratique du Congo », visait à garantir que les moustiquaires étaient prépositionnées dans les différents postes de santé à temps pour la campagne – une tâche titanesque nécessitant 20 barges, 400 camions, 15 avions, 36 wagons de train, 250 vélos transportant 100 moustiquaires à la fois, et 200 entrepôts. En parallèle, des efforts de mobilisation sociale coordonnés avec le gouvernement, les partenaires de développement, les agents de santé et les bénévoles ont permis de sensibiliser la population à la campagne et de montrer comment les moustiquaires protègent contre le paludisme.

Les efforts combinés d'UNITAID – qui a financé l’achat des moustiquaires – de l'UNICEF, du gouvernement, des partenaires de développement et d’innombrables agents de santé et bénévoles ont permis de surmonter des obstacles qui, par moments, paraissaient insurmontables pour améliorer la vie de millions de personnes.


 

 

Recherche