Conseil d'administration

En conclusion de la session du Conseil d'administration l'accent est mis sur la collaboration

Par Rebecca Zerzan

NEW YORK, États-Unis, 10 février 2012 – Le Conseil d'administration de l'UNICEF a conclu sa première session régulière de l'année 2012, accordant une attention prioritaire au renforcement du partenariat et à la poursuite des innovations pour accélérer les progrès vers les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

VIDÉO (en anglais) : Pour la clôture de la première session régulière de l’année 2012 du Conseil d’administration de l’UNICEF, le Directeur général, Anthony Lake a déclaré que la collaboration était la clé du progrès.  Regarder dans RealPlayer

 

le Directeur général de l'UNICEF, Anthony Lake, et le Président du Conseil d'administration 2012, S.E. John W. Ashe, Représentant permanent d'Antigua et Barbuda aux Nations Unies, on applaudi la productivité du Conseil pendant les quatres jours qu'a duré la session.

Le Conseil d’administration a adopté des décisions concernant le rapport annuel au Conseil économique et social (CES), sur la feuille de route du prochain Plan stratégique à moyen terme  de l'UNICEF (PSMT) pour la période 2014-2017, portant sur l’exploitation des connaissances et l’amélioration de  la recherche en faveur de l'enfance, ainsi que sur la collecte de fonds privée et les partenariats,  et il a approuvé le Document de programme de pays (DPP) pour le Soudan du Sud.

La collaboration est la clé du progrès

Dans sa déclaration de clôture, Anthony Lake parlé d’affronter les défis futurs par des efforts collaboratifs accrus et des innovations.

« Nous avons eu des discussions très franches, non seulement à propos des progrès que nous avons obtenus,  mais aussi des problèmes auxquels nous devrons faire face l'année prochaine et que nous avons rencontré au cours de l'année dernière »,  a-t-il déclaré.

L'organisation explore et lance un large éventail de programmes pour répondre à ces défis. En particulier, le nouveau système de suivi de l'UNICEF, le Système de suivi des résultat pour l'équité (MoRES) – qui permettra à l'organisation d'anticiper les problèmes futurs, de les identifier à leur apparition, et d'y répondre aussi rapidement que possible.

Le système est conçu pour soutenir le programme axé sur l'équité de l'UNICEF, qui se situe au coeur de l'action de l'organisation, en permettant à l'UNICEF d'attirer l'attention et les ressources sur les enfants les plus vulnérables, les plus défavorisés et les les plus-difficiles à atteindre.

« Alors que MoRES sera mis en service au cours des prochaines années, ce qui nous aidera à identifier d'autant plus les problèmes et les goulots d'étranglement dont nous nous occupons en substance dans notre action ».

MoRES permet également à l'UNICEF de travailler en collaboration plus étroite avec les partenaires, les gouvernments et les autres agences des Nations Unies, en maximisant à la fois les ressources et les résultats en faveur des enfants.

« Je veux souligner que nous travaillerons avec les gouvernements et les agences des Nations Unies et d'autres partenaires pour en faire, autant que possible, une approche collective... que nous puissions mieux réfléchir ensemble à ces questions. C'est en allant dans le sens de la collaboration et de la transparence que nous réaliserons de grands progrès dans les prochaines années », a-t-il déclaré.

VIDÉO (en anglais) : le nouveau président du Conseil d'administration de l'UNICEF, Son ExcellencyeJohn Ashe, Représentant permanent d'Antigua et Barbuda aux Nations Unies United Nations souligne l'objectif du Conseil pour cette année - trouver de nouveaux moyens d'atteindre les plus vulnérables.  Regarder dans RealPlayer

 

« Je pense que nous nous le devons l'un à l'autre, nous le devons à l'UNICEF et à notre personnel dans le monde entier, en particulier à ceux qui travaillent dans des situations exceptionnellement dangereuses et difficiles. Et, principalement, nous le devons à notre mission commune - aux enfants, bien sûr et à la défense de leurs droits », a conclu Anthony lake.

Innover pour l'équité

Monsieur John W. Ashe a souligné l'importance de l'innovation alors que l'UNICEF entre dans une période d'incertitude financière.

« La question des finances est centrale ... Nous devons être efficaces et nous devons être efficients, mais nous ne pouvons pas perdre de vue notre capacité à faire plus », a affirmé M. John W. Ashe en concluant sa déclaration.

« J'ai été particulièrement frappé  par l'appel du Directeur général en faveur de l'innovation sans pour autant oublier l'accent mis sur l'équité », a-t-il dit. « J'espère que dans les prochaines années, nous reviendrons toujours à cet objectif ».

Il s'est félicité de la mise en oeuvre prévue de MoRES et Il a encouragé le soutien des programmes de l'UNICEF et son agenda en faveur de l'équité.

« Ensemble, nous contribuons à aller de l'avant »,  dit-il.


 

 

Recherche