Statistiques et suivi

La quatrième tournée d’Enquêtes en grappes à indicateurs multiples se déroule dans le monde entier

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2009/Vadnais
Au Kenya, un enquêteur MICS rassemble des données dans un foyer.

NEW YORK, États-Unis, 7 avril 2010 – Les enquêtes en grappes à indicateur multiple (MICS) battent leur plein. La quatrième tournée du programme a commencé son déploiement  en 2009, et un peu partout dans le monde les pays sont fin prêts à rassembler pour ces MICS des données précieuses concernant la situation des enfants et des femmes.

  VIDÉO : regarder maintenant

L’UNICEF a développé les enquêtes MICS au milieu des années 90 afin d’aider les pays à produire des données solides statistiquement comparables sur le plan international pour une série d’indicateurs, en particulier la santé, l’éducation, la protection de l’enfant et le VIH/SIDA. Jusqu’à présent, plus de deux cents enquêtes ont été effectuées dans une centaine de pays.

« Les enquêtes MICS ont évolué. Il s’agissait à l’origine d’un outil relativement simple de suivi des progrès vers les buts et les cibles du Sommet mondial pour les enfants qui est devenu l’une des sources les plus importantes de données, permettant de constater les progrès vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement – et des autres engagements internationaux essentiels visant à l’amélioration de la vie des femmes et des enfants dans le monde, » déclare Tessa Wardlaw, Directrice associée, Section des statistiques et du suivi, Division des politiques et de la pratique, de l’UNICEF.

Collecte des données

Les données des enquêtes MICS sont collectées lors d’entretiens directs, effectués dans des foyers appartenant à des échantillons représentatifs du pays. Cela offre l’une des sources les plus riches au niveau mondial en ce qui concerne l’information statistique sur les enfants et les femmes, qu’on peut ventiler selon divers critères géographiques, sociaux et démographiques.

Image de l'UNICEF
© UNICEF TACRO/2009
MICS se caractérise par une formation rigoureuse à chaque stade de la procédure d’enquête.

Richard Morgan, le Directeur à l’UNICEF des politiques et des pratiques, précise comme suit l’importance des enquêtes MICS : « Aujourd’hui, nous disposons du plus grand nombre de données sur la vie et les luttes des gens dans le monde que nous ayons jamais eu. Les enquêtes MICS ont joué un rôle très important en nous amenant à ce moment historique où nous commençons à comprendre la vie de ceux pour qui nous travaillons bien mieux que nous ne l’avons jamais fait auparavant. »

Les gouvernements sont la force motrice, dans les enquêtes MICS, et ils bénéficient de l’appui technique et de l’aide financière de l’UNICEF et de ses partenaires. Les données basées sur des éléments factuels constituent pour les gouvernements l’information dont ils ont besoin pour mettre en œuvre des politiques et des programmes définis avec précision en faveur des populations. Les enquêtes MICS continuent à évoluer à chaque nouvelle tournée afin de répondre aux questions qui émergent et de prendre en compte les changements rapides dans les indicateurs clés.

L’implication des principales parties prenantes
Lors d’une récente manifestation organisée parallèlement à la 41ème session de la Commission de statistique des Nations Unies, des orateurs de Sierra Leone et de Serbie, des pays de la quatrième tournée des MICS – ainsi que du personnel de la Division de la statistique des Nations Unies et de l’UNICEF – ont fait part à l’assistance de leur expérience en matière d’enquêtes MICS.

Ahmed Saybom Kanu, Directeur administratif de la statistique de Sierra Leone, souligne combien il était important d’impliquer tôt dans le processus diverses parties prenantes du pays afin d’encourager l’acceptation et l’utilisation des conclusions – allant de pair avec l’assurance d’une enquête valide et fiable – et donc une prise en main de l’enquête par le pays.

La nécessité de participation vaut également pour la diffusion des données. « Si vous voulez  que vos données aient une bonne diffusion, [il faudrait] impliquer les principales parties prenantes dès le début du processus, afin qu’elles comprennent les tenants et les aboutissants de ce que vous êtes en train de faire. Elles comprendront globalement votre méthodologie , », explique M. Kanu.

Lors de cette même manifestation, Attila Hancioglu, Coordinateur mondial des enquêtes MICS de l’UNICEF, a fait le point pour l’assistance sur le déploiement de la quatrième tournée des MICS et des autres développements les plus récents concernant les enquêtes. Il a insisté sur  certains éléments qui ont été ajoutés dans les questionnaires de cette quatrième tournée des MICS – notamment de nouveaux thèmes tels que la satisfaction dans la vie et le bien-être subjectif, la consommation d’alcool et l’usage du tabac, ainsi que l’accès aux médias et aux technologies. M. Hancioglu a noté qu’avant les enquêtes MICS il n’y avait jamais eu autant d’informations sur les enfants et les femmes, les adolescents et les jeunes.

Le processus des enquêtes et les résultats

« Le processus des enquêtes MICS », une nouvelle vidéo sur la façon dont les enquêtes sont effectivement réalisées sur le terrain, a également été présentée lors de cette manifestation collatérale (veuillez contacter l’Équipe MICS à MICS@unicef.org pour recevoir un exemplaire électronique de cette vidéo).

Une mise à jour des pays participant à la quatrième tournée d’enquêtes est disponible sur le site http://www.childinfo.org/mics4_surveys.html – le portail pour tout ce qui concerne les enquêtes MICS. La quatrième tournée des enquêtes MICS va se poursuivre jusqu’en 2011 inclus. Des rapports nationaux et des ensembles de données de niveau micro seront disponibles  sans frais sur  http://www.childinfo.org au fur et à mesure qu’elles nous parviendront, plus tard cette année.


 

 

Vidéo (en anglais)

Regardez la couverture par l’UNICEF de la manifestation consacrée aux enquêtes MICS lors de la 41ème session de la Commission de statistique des Nations Unies.
 VIDÉO  haut | bas

Apprenez en quoi les enquêtes MICS constituent un outil précieux pour la conception de programmes à partir de données factuelles en vue d’améliorer la vie des enfants et des femmes.
 VIDÉO haut | bas

Voyez l’évolution du programme MICS depuis le milieu des années 90 et la manière dont les enquêtes sont mises en œuvre sur le terrain.
 VIDÉO haut | bas

Recherche