Le sport au service du développement

Communiqué de presse commun

La Coupe du Monde de cricket ICC organisée dans les Caraïbes en 2007 mettra en lumière la situation des enfants et des jeunes affectés par le VIH

Une campagne de prévention du VIH axée sur la jeunesse sera dévoilée devant une audience de deux milliards de personnes

DUBAI/NEW YORK/GENÈVE/ KINGSTON/BRIDGETOWN, 6 mars 2007 – Le Conseil international de cricket (International Cricket Council, ICC) s’alliera à ONUSIDA, l’UNICEF et le Partenariat des médias audiovisuels des Caraïbes contre le VIH/SIDA (Caribbean Broadcast Media Partnership on HIV/AIDS, CBMP)  à l’occasion de la Coupe du Monde de cricket ICC 2007 pour mettre en lumière le sort des enfants et des jeunes qui vivent avec le VIH ou en sont affectés.

Plus de deux millions de téléspectateurs devraient suivre la Coupe du Monde de cricket ICC 2007, une épreuve qui dure sept semaines et qui s’ouvre le 11 mars par une cérémonie en Jamaïque. Les activités organisées lors de la Coupe permettront d’attirer l’attention de la communauté internationale sur le problème des enfants et des jeunes affectés par le VIH et de mettre en lumière les ressources et les mesures nécessaires pour le résoudre. Le public, et en particulier les jeunes de 15 à 24 ans, pourront se procurer des informations sur la discrimination et la stigmatisation sociale qui entourent le  VIH et apprendre comment se protéger du virus. Le partenariat fait partie de l’engagement de l’ICC à promouvoir l’esprit du cricket et ses effets positifs sur la société.

« Ce que l’on appelle l’esprit du cricket est une partie spéciale de notre jeu et c’est un concept qui va au-delà du terrain », a dit le Président de l’ICC Percy Sonn. « Nous espérons que toutes le activités que nous mènerons à la Coupe du Monde de cricket ICC 2007 feront bouger les choses en améliorant la prise de conscience du problème et en atténuant la stigmatisation sociale autour du  VIH dans les Caraïbes et dans le monde du cricket, un monde qui ne cesse de grandir. Nous avons encouragé les joueurs les plus connus à soutenir cette campagne et espérons que le message parviendra jusqu’aux personnes qui seraient autrement difficiles à atteindre ».

En organisant des activités très médiatisées autour de l’événement le plus important du cricket, l’ICC soutient la campagne Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA, lancée en 2005 par l’UNICEF, ONUSIDA et d’autres partenaires.

Une série de messages de service public ont été produits, de 30 secondes chacun, et ils seront mis gracieusement à la disposition des chaînes de télévision. Ces messages font intervenir certains des plus grands joueurs de cricket actuels, notamment Ricky Ponting (Australie) et Rahul Dravid (Inde), qui expliquent comment le VIH affecte les enfants.

Les joueurs et les officiels de chaque équipe porteront le ruban rouge et bleu de la campagne Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA au cours de leurs premiers matches et lors de la finale. Les joueurs visiteront également des programmes de soutien aux enfants et jeunes affectés par le VIH.
« Les jeunes d’aujourd’hui n’ont jamais connu un monde sans SIDA. Les vedettes sportives – comme les grands joueurs de cricket – peuvent être des modèles à suivre pour la génération de jeunes d’aujourd’hui et leur transmettre des messages sur le SIDA, a déclaré le Directeur exécutif d’ONUSIDA Dr Peter Piot.  Le sport est une force qui peut favoriser le changement, abattre les barrières, consolider l’estime de soi et enseigner les compétences nécessaires à la vie quotidienne et des comportements sociaux sains. En mettant en lumière les questions de SIDA, la Coupe du Monde de cricket ICC et ses vedettes illustrent exactement le genre d’intervention exceptionnelle nécessaire pour relever le défi exceptionnel du SIDA ».

La campagne Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA met en valeur quatre priorités : prévenir la transmission du VIH, le virus qui entraîne le SIDA,  de la mère à l’enfant; améliorer l’accès des thérapies antirétrovirales aux enfants et jeunes qui ont besoin d’un traitement; mettre en place des programmes éducatifs pour aider à prévenir la transmission du VIH; et soutenir plus vigoureusement les enfants qui sont orphelins, ou vulnérables, à cause du SIDA. 

« Les enfants sont la face cachée de la pandémie de SIDA », a affirmé la Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman. « Le Conseil international de cricket sera un allié puissant dans les efforts que nous déployons pour que les enfants se retrouvent au centre des interventions menées par la communauté internationale contre l’épidémie ».
 
L’ICC est également soutenu par le Partenariat des médias audiovisuels des Caraïbes contre le VIH/SIDA (CBMP), une coalition de plus de 50 organismes audio-visuels de 23 pays et territoires des Caraïbes. La nouvelle campagne médiatique du CBMP, LIVE UP, cherche à inciter les habitants des Caraïbes, et les jeunes en particulier, à s’intéresser à ce qu’ils pourraient faire pour enrayer la propagation du VIH.

« La portée exceptionnelle des médias audiovisuels dans les Caraïbes nous donne l’occasion sans précédent de montrer au public comment éviter le VIH, et comment combattre la stigmatisation sociale et la discrimination qui entourent la maladie », a fait valoir la Présidente du Comité directeur du CBMP Allyson Leacock.  « En communiquant avec nos voisins, notre domaine de spécialité, nous, membres du CBMP, aidons nos publics à rester en bonne santé et bien informés, tout en travaillant de concert pour atténuer l’impact du VIH dans notre région ».

Le CBMP produit une série de messages d’intérêt public dans le cadre de sa campagne médiatique actuelle orientée sur les jeunes. Ces messages commenceront à être diffusés par les médias audiovisuels des Caraïbes pendant la Coupe. Les « spots » encouragent les jeunes : à prendre des mesures pour prévenir l’infection au VIH, y compris par des discussions franches avec les parents, enseignants, et amis au sujet du VIH; à se tenir informés; à se protéger; et à se faire tester. Les téléspectateurs seront invités à se rendre sur un nouveau site Internet (www.iliveup.com), où ils trouveront des informations, des ressources disponibles localement et des histoires de jeunes affectés par le VIH.

Le cricket est un sport populaire dans beaucoup des pays les plus éprouvés par le SIDA, notamment l’Inde et l’Afrique du Sud. Sur les 40 millions de personnes qui vivent avec le SIDA dans le monde, selon les estimations, environ 11 millions habitent ces deux pays.
Dans les Caraïbes, qui accueillent la Coupe du Monde de cricket de 2007, ONUSIDA estime qu’il y avait 250 000 personnes qui vivaient avec le VIH en 2006, dont 15 000 étaient des enfants entre 0

et 14 ans. On estimait également qu’en 2006, 1,1 % des jeunes femmes et 0,5% des jeunes hommes (15-24 ans) vivaient avec le VIH et que, rien qu’en 2006, environ 27 000 personnes de plus avaient contracté le virus.

Le cricket est également un sport important dans de nombreux pays donateurs qui se mobilisent contre le SIDA au niveau mondial, notamment l’Angleterre, l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas. Ces cinq pays participent d’ailleurs tous à la Coupe du Monde 2007 de l’ICC.

CONTEXTE

Pour de plus amples informations: www.uniteforchildren.org

Pour les médias audiovisuels : pour télécharger un communiqué de presse sous forme de vidéo
et la série des 15 messages d’intérêt public de 30 secondes, qui présente certains des joueurs les
plus connus du monde, veuillez visiter le site : http://www.thenewsmarket.com/unicef

Le Conseil international de cricket (ICC)
En septembre 2003, l’ICC est devenu le premier organisme sportif au niveau mondial à conclure une alliance avec ONUSIDA pour mieux faire prendre conscience au grand public du problème du SIDA et lutter contre l’ostracisme qui entoure la maladie. Ce partenariat, dans le cadre duquel plusieurs activités ont déjà été menées, notamment l’organisation de diverses manifestations lors de la Journée mondiale du SIDA et de matchs de cricket importants, a accueilli l’UNICEF en 2006.

ONUSIDA
ONUSIDA, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA, met en commun les efforts et ressources de dix organismes du système des Nations Unies dans un effort conjoint pour lutter  contre le SIDA à l’échelle mondiale. Les cofondateurs comprennent les institutions suivantes : HCR, UNICEF, PAM, PNUD, UNFPA, ONUDC, OIT, UNESCO, OMS et la Banque mondiale. ONUSIDA, dont le secrétariat se trouve à Genève, est présent sur le terrain dans plus de 80 pays du monde entier. Pour visiter le site Internet d’ONUSIDA : www.unaids.org

UNICEF
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans 155 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements. Pour visiter le site Internet de l’UNICEF : www.unicef.org/french

Caribbean Broadcast Media Partnership on HIV/AIDS (CBMP)
Le Partenariat des médias audiovisuels aux Caraïbes (CBMP) réunit une cinquantaine des radios et télévisions les plus importantes de 23 pays dans une alliance qui représente la première riposte coordonnée de médias de la région à la pandémie. Ce partenariat partage informations et ressources pour élargir les programmes liés au SIDA et renforcer les activités de sensibilisation du public à la pandémie dans toutes les Caraïbes. Le CBMP est chapeauté par un Comité directeur composé de dirigeants d’organismes de radio et télévision et représentant toute une gamme d’entreprises de médias des pays de la région. La Kaiser Family Foundation lui apporte son soutien pour sa stratégie et ses activités techniques et de production. La Ford Foundation et l’Elton John AIDS Foundation fournissent une contribution financière supplémentaire. Pour plus d’informations : www.cbmphiv.org.

Pour de plus amples informations

Brian Murgatroyd, ICC Manager – Médias et communications, +971 4 368 8312.
Mob: +971 50 640 2534, brian.murgatroyd@icc-cricket.com

Sophie Barton-Knott, ONUSIDA Genève, (+41 22) 791 1697, bartonknotts@unaids.org

David Singh, Chargé de la communication, UNICEF New York, (+1 917) 640 0184, dsingh@unicef.org

Mark Aurigemma, CBMP, (212) 366 0562, mark@aucomm.net


 

 

 

Vidéo (en anglais)

Mars 2007 :
Regardez la vidéo de la cérémonie d'inauguration de la Coupe du Monde de Cricket 2007 en association contre le SIDA. Produit par John Mims et dan Thomas. Raconté par Donald Bobb.
 VIDEO  haut | bas

Mars 2007 :
Regardez une des annonces vidéo du service public dans laquelle les joueurs de cricket de haut niveau Ricky Ponting et Rahul Dravid parlent de l'impact du VIH et du SIDA sur les enfants.
 VIDEO  haut | bas

Mars 2007 :
Le correspondant de l’UNICEF, Dan Thomas, décrit comment la Coupe du monde 2007 de l’International Cricket Council – ICC (Conseil international du cricket) va contribuer à attirer l’attention sur les enfants touchés par le SIDA.
 VIDEO  haut | bas

Mars 2007 :
Un des messages vidéo dans lequel Ricky Ponting et Rahul Dravid parlent de l’impact du VIH et du SIDA sur les enfants.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche