Le sport au service du développement

Un nouveau partenariat mondial pour mettre l’accent sur la situation des enfants qui subissent l’impact du VIH et du SIDA

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ07-0067/Noorani
Les garçons d'une région en ruine jouent au cricket dans une cour près du Fleuve Buriganga dans Dhaka, la capitale du Bangladesh.

Par Dan Thomas

NEW YORK, États-Unis, 6 mars 2007 – L’évènement le plus important et le plus prestigieux du monde du cricket, qui va commencer ce week-end, va mettre l’accent sur la situation des enfants et des jeunes gens séropositifs et malades du SIDA.

Commençant dimanche aux Antilles, la Coupe du monde 2007 de l’International Cricket Council – ICC (Conseil international du cricket) va voir s’affronter sur le terrain les 16 meilleures équipes du monde. Mais, en dehors du terrain, ces équipes seront au coude à coude pour soutenir la campagne Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA.  

Ceci entre dans le cadre d’un nouveau partenariat exceptionnel, réunissant l’International Cricket Council (ICC), l’ONUSIDA, l’UNICEF et le Caribbean Broadcast Media Partnership on HIV/AIDS (le partenariat sur le VIH/SIDA des médias de la radio et de la télévision des Caraïbes), en vue d’attirer l’attention sur les questions auxquelles sont confrontés les enfants et les jeunes gens touchés par le virus et d’insister sur les ressources et les actions nécessaires pour améliorer la situation.

Le conseil international du cricket aidera à faire prendre conscience au monde entier que “le SIDA vole leur jeunesse à des dizaines de millions d'enfants" selon le Représentant de l'UNICEF en Jamaïque, Bertrand Bainvel. M. Bainvel a tenu une conférence de presse cette semaine à Kingston pour donner de l'élan aux matchs.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ07-0141/Nesbitt
Un jeune fan tient une batte de cricket après un match de la ligue des jeunes dans la Province de l'est du Cap, en Afrique du Sud.

Sensibiliser, lutter contre l’opprobre

Il est prévu que plus de deux milliards d’amateurs de cricket suivent cet évènement mondial, qui démarre par une cérémonie d’ouverture le 11 Mars à la Jamaïque et se termine avec la finale de la Coupe du monde de cricket de l’ICC le 28 avril à la Barbade.

« L’esprit du cricket est un élément spécifique de notre jeu et un concept qui dépasse les limites du terrain » a déclaré le président de l’ICC,  M. Percy Sonn. « Nous espérons que toutes les activités qui auront lieu lors de la Coupe du monde de cricket 2007 de l’ICC vont faire avancer les choses en contribuant à sensibiliser les gens et à réduire l’opprobre liée au VIH, aux Caraïbes et dans le monde du cricket qui ne cesse de se développer », a-t-il ajouté.

« Les enfants ont constitué la face cachée de la pandémie du SIDA », a dit la Directrice générale de l’UNICEF, Mme Ann M. Veneman. « L’International Cricket Council va être un allié puissant pour garantir que les enfants se trouvent au coeur de la réponse mondiale à l’épidémie ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ07-0143/Nesbitt
Une fille sud-africaine entourée par d'autres enfants joue en tenue décontractée après match de cricket pour les moins de 13 ans.

Messages vidéo des plus grands joueurs de cricket

À cette occasion, l’UNICEF relance le site Internet Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA avec une rubrique spéciale (en anglais) montrant des portraits vidéo de joueurs de cricket parlant de l’impact du SIDA sur les enfants, un jeu télévisé, un concours de vidéos, des chroniques et des photos de l’évènement.

Une série de messages vidéo va être diffusée à la télé et dans les stades. Ces messages viennent en appui de la campagne Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA émanant de 28 des meilleurs joueurs de cricket du monde, notamment le capitaine de l’équipe d’Australie Ricky Ponting et celui de l’équipe indienne Rahul Dravid. Cliquer ici (en anglais) pour visionner ces messages d’intérêt public.

Pour les premiers matches et la finale, les joueurs et les officiels de chaque équipe vont arborer le ruban rouge et bleu de la campagne. Des joueurs vont également visiter aux Caraïbes des programmes financés par l’UNICEF qui apportent une aide aux enfants et aux jeunes gens touchés par le VIH.

Bénéficiant de l’appui de la Fondation de la famille Kaiser, le Caribbean Broadcast Media Partnership on HIV/AIDS, qui rassemble plus de 50 stations de radio et chaînes de télévision dans 23 pays et territoires des Caraïbes, lance aussi LIVE UP ! Il s’agit de la première campagne sur le VIH/SIDA dans la région qui soit parrainée par les médias et utilise plusieurs vecteurs.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ07-0063/Noorani
Les garçons jouent au cricket dans la Cour d'Abahani dans le quartier Dhanmondi de Dhaka, la capitale du Bangladesh.

Le public dans les pays touchés par le SIDA

Le cricket est populaire dans un bon nombre de pays qui figurent parmi les plus touchés par le SIDA, notamment l’Inde et l’Afrique du Sud. Ensemble, ces deux pays comptent environ 11 millions des 40 millions de personnes qui seraient sépositives.

Aux Caraïbes, l’ONUSIDA a estimé que 250 000 personnes étaient séropositives en 2006, dont 15 000 enfants de moins de 15 ans.

Le cricket est également un sport très important dans beaucoup de pays donateurs qui jouent un rôle actif dans la riposte mondiale au SIDA, en particulier l’Australie, le Canada, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande – qui figurent tous parmi les pays en lice dans la Coupe du monde de cricket 2007 de l’ICC.


 

 

Vidéo (en anglais)

Mars 2007 :
Le correspondant de l’UNICEF, Dan Thomas, décrit comment la Coupe du monde 2007 de l’International Cricket Council – ICC (Conseil international du cricket) va contribuer à attirer l’attention sur les enfants touchés par le SIDA.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Un des messages vidéo dans lequel Ricky Ponting et Rahul Dravid parlent de l’impact du VIH et du SIDA sur les enfants.
 VIDEO  haut | bas

Campagne contre le SIDA

  Ce site est uniquement disponible en anglais.
Recherche