Le sport au service du développement

Pourquoi le sport et le jeu ?

Image de l'UNICEF
© UNICEF - Érythrée
Des enfants en Érythrée jouent avec un ballon donné par la FIFA

L’UNICEF reconnaît le rôle capital du sport et des jeux physiques dans la vie des enfants.

A son niveau le plus fondamental, le sport et le jeu sont un droit de l’enfant, ainsi que le décrit l’Article 31 de la Convention relative aux droits de l’enfant. Les Etats, y lit-on, « reconnaissent à l’enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge, et de participer librement à la vie culturelle et artistique ».

S’ajoute à cela un vaste consensus sur l’importance cruciale de l’activité physique sur le développement physique, mental, psychologique et social des enfants et des adolescents. En faisant du sport, un enfant peut améliorer simultanément sa santé et ses performances scolaires et la pratique du sport peut contribuer à faire baisser la criminalité.

L’UNICEF est convaincu que le sport peut être un outil programmatique efficace pour atteindre divers buts dans les domaines de la santé, éducation, égalité des sexes, VIH/SIDA, protection de l’enfant, développement de l’enfant. C’est là le concept du sport pour le développement : le sport n’est pas seulement un but en soi, c’est aussi un outil qui aide à améliorer la vie des enfants, des familles et des communautés entières.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ03-0363/ AMI VITALE
INDE – Lalita, 18 ans, enseigne le karaté à des filles au Centre d’éducation pour les femmes du groupe de villages Amos Block du district de Gaya.

En octobre 2002, le Secrétaire général des Nations Unies a chargé une équipe interinstitutions d’examiner les activités liées au sport menées dans le cadre du système de l’ONU. Cette équipe, coprésidée par Mme Carol Bellamy, Directrice générale de l’UNICEF et par M. Adolf Ogi, Conseil spécial du Secrétaire général de l’ONU sur le sport, a produit un rapport intitulé : Le sport au service du développement et de la paix : vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement. Ce rapport conclut que le sport est un moyen relativement peu coûteux  et efficace de promouvoir la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, , le programme commun adopté par les dirigeants mondiaux lors du Sommet du Millénaire de l’ONU et dans un Monde digne des enfants. En novembre 2003, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 58/5 sur le sport en tant que moyen de promouvoir l’éducation, la santé, le développement et la paix, et a proclamé 2005 Année internationale du sport et de l’éducation physique.

La Directrice générale de l’UNICEF, Carol Bellamy, déclare  : « La vision de l’UNICEF est claire. Nous voyons des garçons et des filles courir sur des terrains de jeux nouvellement construits ou remis à neuf. Nous voyons les écoles offrir tous les jours des cours d’éducation physique et des espaces où les enfants non scolarisés pourront jouer et passer du temps en toute sécurité. Nous voyons les enseignants formés à l’éducation physique et les parents, les jeunes et autres membres de la communauté recrutés pour entraîner des équipes. Nous voyons nos enfants grandir en bonne santé, soutenus par leur famille et leurs amis, bien préparés à entrer dans le monde du travail et à assumer leurs responsabilités de citoyens. »


 

 

Vidéo (en anglais)

13 août 2004:
La Directrice générale de l’UNICEF Carol Bellamy explique comment le sport peut améliorer et sauver la vie des jeunes

bas | haut  débit
(Real Format)


Le football change la vie des enfants.

bas | haut  débit
(real Format)

Recherche