Burkina Faso

La survie de l’enfant au coeur du cyclisme au Burkina Faso

Le Tour cycliste du Faso, sponsorisé par l'UNICEF, pédale un message pour la survie de l'enfant

Image de l'UNICEF
© UNICEF Burkina Faso/2010
Le sprint à l’arrivée de l’étape des cyclistes du Tour cycliste du Burkina Faso sponsorisé par l'UNICEF. Le Tour du Faso a permis de diffuser aux millions de spectateurs des messages essentiels pour la survie de l'enfant.

Par Modeste Yameogo

OUGADOUGOU, Burkina Faso, La 24eme édition du Tour cycliste du Faso qui s’est déroulée récemment a constitué une grande opportunité, saisie par l’UNICEF, de  passer des messages sur 6 pratiques familiales essentielles pour la Survie de l’enfant. Plus de 4 millions de Burkinabés ont ainsi été touchés par ces messages qui accompagnaient le parcours du Tour dans les principales villes du pays.

Cette course cycliste de grande notoriété au Burkina Faso depuis 1987, s’est déroulée cette année du 22 au 31 octobre. Pendant cette boucle de 10 jours, on a enregistré la participation de 83 cyclistes qui ont parcouru un total de 1318 km. Les cyclistes étaient salués à chaque étape avec enthousiasme par les enfants, les femmes et les hommes qui se pressaient pour les applaudir aux points d’arrivée.

 « Des messages importants »

« Grâce aux milliers de personnes de tous âges venues voir les cyclistes,  en particulier un nombre impressionnant de jeunes et d’enfants, l'UNICEF a bénéficié d’une excellente opportunité pour transmettre des messages importants sur la survie et le développement de l'enfant, » a déclaré le représentant de l'UNICEF au Burkina Faso Hervé Peries.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Burkina Faso/2010
Les cyclistes du Tour du Burkina Faso, sponsorisé par l’UNICEF, étaient salués à chaque étape avec enthousiasme par les enfants, les femmes et les hommes venus en masse les applaudir aux points d'arrivée.

Des animations, jeux  et sketch ont été développés  par une troupe de jeunes comédiens sur l’allaitement exclusif et l’alimentation complémentaire du jeune enfant, le lavage des mains avec du savon, l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticide, l’utilisation des sels de réhydratation orale (SRO),  la prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME) du VIH.

En outre certains thèmes spécifiques ont été abordés dans des zones traversées où Les droits de l’enfant ne sont pas encore respectés comme par exemple la scolarisation des filles dans la région du sahel, la traite et les pires formes de travail des enfants dans les zones cotonnières. Dans le même temps sur la route du Tour, on pouvait lire sur des pancartes géantes des messages simple comme : l’école est obligatoire, Faites vacciner vos enfants, lavez vos mains au savon, utilisiez les moustiquaires, la place des enfants est à l’école etc.

Une grande image du cyclisme mondial venue inspirer la jeunesse

L’UNICEF a aussi facilité la participation des enfants à cette grande fête du vélo. À chaque étape, plus de 30 enfants étaient sélectionnés (garçons et filles)  pour parcourir  un circuit fermé de 5 km en moyenne.  Différents prix  étaient distribués à ces enfants, composés de sacs d’écolier, de fournitures scolaires et de vélo pour les premiers.  Au total 300 enfants ont participé directement à ce Tour du Faso.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Burkina Faso/2010
Le nom de l'UNICEF, sponsor du Tour cycliste du Burkina Faso, mis en évidence sur le parcours du Tour.

Salamata Sawadogo une fillette de 10 ans  qui est arrivée la première à l’étape de Kaya était ravie de recevoir sa bicyclette. « Maman avait raison de m’encourager à participer à cette course, j’ai désormais un vélo à moi, je suis heureuse et je vous remercie d’avoir associé les enfants au tour du Faso » a-t-elle exprimé aux organisateurs du Tour.

L’édition 2010 du Tour a été particulièrement  honorée par la présence d’un monument du cyclisme mondial, le champion belge Eddy Merckx, de son vrai nom Edouard Louis Joseph, Baron Merckx. Il a accepté d’être le  parrain des enfants qui prenaient part  pour la première fois au tour du Faso.

« À chaque étape du Tour, l’UNICEF a fait passé d’excellents messages en faveur des enfants » a-t-il déclaré « et j’espère que parmi ces enfants qui prennent part à ces compétitions il y aura les grands champions de demain. »


 

 

Recherche