La situation des enfants dans le monde 1999: Education
Page d'accueil | Activités de l'UNICEF | Dossiers | Information et publications | Cartes de vœux, cadeaux et dons | Coin des médias | La voix des jeunes | A propos de l'UNICEF

La révolution de l'éducation

UNICEF/93-1197/Andrew

Jusqu'à 60% des nouveaux cas d'infection à VIH en Afrique subsaharienne peuvent survenir chez des jeunes de 10 à 24 ans. Ces écoliers du Malawi regardent un spectacle sur la prévention du SIDA.

Ces dix dernières années, une certaine unanimité s'est créée sur la nature des changements requis pour rendre possible un meilleur apprentissage. Chose plus importante encore, il ne s'agit pas d'idées théoriques discutées dans des études académiques ou dans des conférences internationales, mais de méthodes appliquées dans le monde entier, tantôt dans des projets pilotes, tantôt à l'échelon de tout un pays. Les succès qui en résultent ne constituent pas des événements isolés qu'il est impossible de reproduire dans d'autres contextes ou d'autres cultures. Ils sont au contraire la preuve tangible que la «révolution de l'éducation» est en marche, que ses principes sont de plus en plus largement compris et acceptés, et ses éléments clefs incorporés dans diverses configurations partout dans le monde.

L'accès à un enseignement de qualité est un élément directeur de cette révolution, tout comme la Convention relative aux droits de l'enfant, dont l'article 28 reconnaît le droit de tout enfant à l'éducation, sans discrimination aucune. La Convention fournit également un cadre pour évaluer la qualité de cette éducation. Des enfants entassés dans une classe surchargée, répétant sans les comprendre les paroles du maître, ne satisfont évidemment pas leurs besoins d'apprentissage et de développement. L'article 29 de la Convention oriente donc vers un modèle d'enseignement et d'apprentissage plus centré sur l'enfant, qui lui permet de participer activement, de penser et de résoudre des problèmes, et d'acquérir ainsi la confiance en soi dont il aura besoin sa vie durant pour continuer à s'instruire et prendre des décisions1.


La Convention relative aux droits de l'enfant oriente vers un modèle d'enseignement plus centré sur l'enfant, qui lui permet de participer activement, de penser et de résoudre des problèmes par lui-même.

Une vision de la qualité de l'éducation guidée par la Convention ne se confine pas à des plans de leçons dressés par l'enseignant ou à un équipement scolaire satisfaisant. Elle va bien au-delà, et touche à l'égalité entre garçons et filles; à la santé et la nutrition; à la participation parentale et communautaire; à la gestion du système éducatif lui-même. Elle influence tous les domaines du développement humain, en améliorant la condition des femmes dans la société et en allégeant les effets de la pauvreté.

La révolution de l'éducation modifie tout le système éducatif. Sous son impulsion, les écoles doivent devenir des zones de créativité, de sécurité et de stimulation pour les enfants, dotées d'eau potable et d'un assainissement adéquat, d'enseignants motivés et d'un programme d'études pertinent, où les enfants sont respectés et apprennent à respecter les autres. Les écoles et autres lieux d'apprentissage doivent aussi offrir aux jeunes enfants dans les premières années du primaire une expérience enrichissante qui facilite leur transition vers des systèmes trop rarement conçus pour épanouir leur personnalité. Les éléments de cette révolution ont déjà commencé à transformer des écoles dans le monde entier.

 

 
Page précédente | Sommaire | Page suivante

Page d'accueil | Activités de l'UNICEF | Dossiers | Information et publications | Cartes de vœux, cadeaux et dons | Coin des médias | La voix des jeunes | A propos de l'UNICEF