La situation des enfants dans le monde 1999: Education
Page d'accueil | Activités de l'UNICEF | Dossiers | Information et publications | Cartes de vœux, cadeaux et dons | Coin des médias | La voix des jeunes | A propos de l'UNICEF

Avant-propos

L'éducation est un droit de l'homme, porteur d'un immense espoir de transformation. La liberté, la démocratie, le développement humain durable reposent sur ce droit.

Et pourtant, ce rapport de l'UNICEF montre que, dans les pays en développement, 130 millions d'enfants - dont une majorité de filles - ne peuvent exercer ce droit. Sur notre planète, près d'un milliard de personnes, un sixième de la population mondiale, sont analphabètes, et parmi elles une majorité de femmes. Le monde ne saurait tolérer plus longtemps cette violation des droits de l'homme et cette perte de potentiel et de productivité.

Il y a un demi-siècle, la Déclaration universelle des droits de l'homme projetait une vision globale de la paix et de la prospérité, dans laquelle le droit à l'éducation avait déjà sa place. Aujourd'hui, la Convention relative aux droits de l'enfant proclame le droit de tous les enfants à l'enseignement primaire, qui leur donne les compétences nécessaires pour continuer à apprendre leur vie durant.

Les pages qui suivent démontrent que, dans des écoles un peu partout dans le monde, ce droit guide les formes d'enseignement scolaire et modèle les programmes d'études; crée des «oasis» de respect et d'encouragement des enfants; trouve son expression concrète dans des classes qui proclament et appliquent les principes de la démocratie, contribuant de ce fait à augmenter la fréquentation scolaire et à abaisser les taux d'abandon.

De telles écoles motivent les élèves et les préparent à prendre en main leur avenir. Elles leur offrent plus de possibilités d'améliorer leurs conditions de vie, et plus tard celles de leurs enfants.

La mise en pratique du droit à l'éducation est bénéfique pour l'ensemble du monde. Certes, il n'y a pas de réponse simple à la violation de ce droit, mais le défi à relever tient en une phrase: au seuil du XXIe siècle, plaçons au premier rang de nos priorités et au coeur de notre mission l'éducation pour tous.

 

Kofi A. Annan
Secrétaire général
de l'Organisation des Nations Unies

 

 
Page précédente | Sommaire | Page suivante

Page d'accueil | Activités de l'UNICEF | Dossiers | Information et publications | Cartes de vœux, cadeaux et dons | Coin des médias | La voix des jeunes | A propos de l'UNICEF