Tuiloma Neroni Slade

Les défis du Pacifique

La région du Pacifique est un endroit du monde où la croissance de la population et l’urbanisation sont le plus aggravées par la vulnérabilité au changement climatique et le risque de catastrophe. Cette convergence de problèmes est au cœur du Plan Pacifique, la grande stratégie de développement régional adoptée en 2005 par les dirigeants du Forum des îles du Pacifique afin de promouvoir la croissance économique, le développement durable, la bonne gouvernance et la sécurité. Alors que de plus en plus d’habitants des îles du Pacifique migrent vers les villes, la longue tradition locale d’« abondance de richesses » dans les campagnes décline et les sociétés doivent affronter les nouveaux aspects de la pauvreté urbaine, notamment la sous-nutrition, le chômage des jeunes et la criminalité.

Près d’un quart des habitants des îles du Pacifique vivent dans des centres urbains (contre seulement 8,5 pour cent en 1950) et les populations urbaines sont déjà majoritaires dans la moitié des pays de la région. Si le Vanuatu et les Îles Salomon restent principalement ruraux (à 74 pour cent et 81 pour cent respectivement), les taux de croissance de leurs villes sont parmi les plus élevés au monde. À Fidji, l’urbanisation a été accentuée par la fin des baux fonciers dans certaines régions rurales, qui a poussé les locataires à chercher du travail et un logement en ville. La migration, que ce soit des campagnes vers les villes ou à l’échelle internationale, a entraîné une chute des populations stables qui vivaient dans certaines parties de la Polynésie. La rapidité de la croissance urbaine est particulièrement importante au vu de la géographie des pays qui composent les îles du Pacifique. Par exemple, l’atoll de Tarawa, dans l’État insulaire des Kiribati, compte certaines des îles les plus peuplées au monde, avec une densité atteignant 7 000 personnes par kilomètre carré dans certaines zones.

Si l’urbanisation touche tous les membres de nos communautés, il est clair que ses multiples conséquences sociales, environnementales et économiques affectent considérablement la vie des enfants et des jeunes. Une étude récente menée par le Secrétariat du Forum des îles du Pacifique et le Centre du PNUD pour le Pacifique, Urban Youth in the Pacific: Increasing resilience and reducing risk for involvement in crime and violence, a recensé de nombreux liens entre urbanisation et problèmes sociaux, avec un accent particulier sur l’exposition croissante des jeunes à la criminalité et à la violence. Une autre étude a montré qu’un tiers des enfants de Port Vila, au Vanuatu, vivent dans la pauvreté : un chiffre presque 20 pour cent plus élevé que la moyenne nationale.

Traditionnellement, la terre et la mer ont donné abri et subsistance à des générations d’habitants des îles. Les liens entre les communautés urbaines et l’environnement sont plus ténus. Les habitants dépendent davantage des denrées qu’ils achètent dans les magasins et sont donc plus vulnérables aux fluctuations capricieuses de l’économie mondiale. Les enfants sont alors retirés des écoles, les familles limitent leur alimentation et les problèmes financiers entraînent une augmentation de la violence domestique et de la criminalité des jeunes.

Malgré ces inconvénients, les possibilités qu’offrent les villes attirent les jeunes plus qu’aucun autre groupe. Ils peuvent notamment s’y exprimer par les arts, se forger une nouvelle identité ou encore bénéficier d’un meilleur accès aux technologies, de plus grands réseaux sociaux et de nouvelles formes de divertissement. Dans le même temps, l’association des taux élevés d’abandon scolaire et de chômage et de l’absence des structures traditionnelles stabilisantes d’appui social expose de nombreux jeunes aux influences néfastes.

Une gestion proactive des défis posés par l’urbanisation aura des répercussions importantes sur le bien-être des enfants et des jeunes, qui sont les principaux acteurs de la réussite future de nos communautés et du maintien de la viabilité de nos environnements. La situation nécessite une approche globale et équitable qui s’attaque en priorité aux problèmes critiques, notamment l’accès à une eau salubre, un logement et l’éducation. Il est également essentiel de mettre au point des stratégies d’atténuation des catastrophes et de préparation dans les zones à forte densité de population. Simultanément, une meilleure compréhension des facteurs d’attraction et de répulsion qui entraînent l’exode de la campagne vers les villes peut nous permettre de concevoir des politiques durables, ciblées et pratiques afin de mieux canaliser le potentiel de nos jeunes dans les secteurs formels et informels.

Les dirigeants du Pacifique doivent se mobiliser avec force pour faire face aux défis de l’urbanisation car si l’on ne traite pas ce qui constitue l’un des problèmes les plus urgents de notre époque, l’image du Pacifique comme une région de paix, d’harmonie, de sécurité et de prospérité économique, où chacun peut mener une vie libre et qui ait du sens, restera illusoire. C’est l’avenir de la prochaine génération qui est en jeu.

Tuiloma Neroni Slade est le secrétaire général du Forum des îles du Pacifique. Il a auparavant occupé de nombreux postes : juge à la Cour pénale internationale de La Haye, aux Pays-Bas, Ambassadeur/Représentant permanent des Samoa auprès des Nations Unies à New York et, simultanément, Ambassadeur aux États-Unis, Haut-Commissaire au Canada, Procureur général des Samoa et Conseiller juridique senior auprès du Secrétariat du Commonwealth à Londres.

Encadrés

La situation des enfants qui grandissent en milieu urbain et les difficultés et les défis auxquels sont confrontés les enfants sont examinés en profondeur dans une série d’encadrés dans le rapport, disponible au téléchargement au format PDF.

Encadrés >>

Gros plan

Ces encadrés mettent l’accent sur des exemples concrets de situations vécues par les enfants en milieu urbain, et sont disponibles au téléchargement au format PDF.

Gros plan >>

Point de vue

Les Défenseurs des droits de l’enfant donnent leur avis sur les questions essentielles affectant les enfants qui grandissent en milieu urbain.

Point de vue >>