OÙ EN SOMMES-NOUS ?

LA SURVIE DE L’ENFANT

Le rapport La Situation des enfants dans le monde 2008 dresse un bilan détaillé de la survie de l’enfant et des soins de santé primaires dispensés aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants à l’heure actuelle. Il s’agit là de questions essentielles au progrès de l’humanité, qui constituent des indicateurs fiables du degré de développement et de la situation d'un pays, ainsi que le reflet direct de ses priorités et de ses valeurs. Investir dans la santé des enfants et de leurs mères est non seulement un impératif du point de vue des droits de l'homme, mais aussi une décision économique avisée et l'un des moyens les plus sûrs pour un pays de se préparer un avenir meilleur.

Lire plus sur la survie de l'enfant aujourd'hui >>

LEÇONS TIRÉES

DE L’ÉVOLUTION DES SYSTÈMES ET DES PRATIQUES DE SOINS DE SANTÉ

Alors que nous approchons de l’échéance du quatrième Objectif du Millénaire pour le développement – qui consiste à réduire la mortalité infantile de deux tiers entre 1990 et 2015 - et que dans de nombreux pays, les progrès sont insuffisants pour y parvenir, plusieurs questions essentielles se posent, à savoir : comment relancer les efforts en faveur de la survie des mères, des nouveau-nés et des enfants, et comment accélérer les progrès au cours des huit prochaines années ? Quels cadres d’action, stratégies et ressources sont requis pour parvenir à cet objectif ? Comment les pays devraient-ils fixer leurs priorités en faveur de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants ?

Lire plus sur l'évolution des systèmes et des pratiques de l'assainissement >>

CE QUI EST POSSIBLE

PARTENARIATS COMMUNAUTAIRES POUR LA URVIE DE L’ENFANT

Lorsqu’un nourrisson ou un enfant tombe malade, c’est d’abord la famille, notamment les parents et autres personnes qui s’occupent de lui, qui prodiguent les soins. Ils font le premier diagnostic, évaluent la gravité de la maladie et son évolution probable, choisissent un traitement et les options de soins, se procurent et administrent les médicaments et autres remèdes et décident s’il convient de faire appel à des soignants agréés.

Lire plus sur les partenariats communautaires >>


LE CONTINUUM DES SOINS DE SANTÉ POUR LA MÈRE, LE NOUVEAU-NÉ ET L’ENFANT

Plus de la moitié des décès de mères et de nouveau-nés surviennent à la naissance et au cours des premiers jours de la vie d’un enfant, période au cours de laquelle la couverture sanitaire est justement la plus faible. Un continuum de soins efficace regroupe des modules d’interventions sanitaires essentielles pour la mère, le nouveau-né et l’enfant pendant la grossesse, l’accouchement, les périodes postnatale et néonatale, ainsi que l’enfance et l’adolescence.

Lire plus sur le continuum des soins de santé pour la mère, le nouveau-né et l’enfant >>


LE DÉVELOPPEMENT DES SYSTÈMES DE SANTÉ

Dans les pays où la santé et la survie de l'enfant sont en situation de crise, les capacités insuffisantes du système de santé et le manque de fonds nécessaires au développement de ce système constituent de sérieux obstacles au macro-niveau, qui risquent de réduire l'impact du renforcement des partenariats communautaires, du continuum de soins et du développement de systèmes de santé visant à atteindre des résultats spécifiques.

Lire plus sur le développement des systèmes de sante >>

LES MOYENS NÉCESSAIRES EXISTENT

L’ENGAGEMENT POLITIQUE NATIONAL EN FAVEUR DE LA SURVIE DE L’ENFANT

À maintes reprises, on a pu constater que lorsque les gouvernements prennent des initiatives et s’engagent à élargir des projets pilotes et des projets menés à petite échelle qui ont fait leurs preuves, il est possible de parvenir rapidement à une couverture nationale.

Lire plus sur l’engagement politique national en faveur de la survie de l’enfant >>


PARTENARIATS MONDIAUX EN FAVEUR DE LA SURVIE ET DE LA SANTÉ DES ENFANTS ET DES MÈRES

L'appel en faveur de la survie des enfants et des mères n'est pas resté sans réponse. Depuis les toutes premières années de la révolution en faveur de la survie de l'enfant, les partenariats mondiaux pour la santé, bénéficiant souvent de financements privés, se sont multipliés et ont redynamisé ce domaine d'action.

Lire plus sur le partenariats mondiaux en faveur de la survie et de la santé des enfants et des mères >>

ALLER DE L’AVANT

S’UNIR EN FAVEUR DE LA SURVIE DE L’ENFANT

Dans le rapport La Situation des enfants dans le monde 2008, il est demandé aux gouvernements, aux donateurs, à la société civile et aux autres parties concernées de s’unir en faveur de la survie de l’enfant et de s’engager à veiller à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) relatifs à la santé.

Lire plus sur unissant à l'appui de la survie de l'enfant >>