English / Español
www.unicef.org
 
Choisissez un enfant pour en savoir plus
Keabetswe, Botswana Leeda, Cambodge Ali, Jordan Himal, Népal Martha, Sierra Leone Ishen, Royaume-Uni Nodira, Ouzbékistan Yuleini, Venezuela

Honorer nos engagements vis-à-vis des enfants

Comment atteindre les enfants les plus vulnérables pour s’assurer qu’ils bénéficient de services essentiels et les protéger du danger, de l’exploitation, des mauvais traitements et de la négligence ? Comment s’assurer que nous en saurons assez sur eux pour garantir leurs droits ?

Les projets de développement ordinaires destinés à l’ensemble de la population mais qui cherchent à inclure autant d’enfants que possible courent le risque de ne pas atteindre les enfants les plus exclus. Comprendre leur situation et les facteurs qui contribuent à leur marginalisation, puis cibler les initiatives sur ces enfants, doit donc faire partie intégrante de toute stratégie nationale en faveur des droits de l’enfant, de leur développement et de leur bien-être, ainsi que des stratégies mises en place pour atteindre les objectifs du programme du Millénaire.

Les causes sous-jacentes de l’exclusion et les principaux facteurs de l’invisibilité des enfants doivent être éliminés en mettant fin à la pauvreté extrême, en luttant contre le VIH/SIDA, en apportant une aide et une protection spéciales aux enfants touchés par un conflit, en prêtant assistance aux enfants vivant dans des États en faillite, ou en s’opposant à la discrimination fondée sur l’appartenance ethnique, le sexe ou les handicaps.

Pour faire sortir de l’ombre les enfants invisibles et instaurer des sociétés ouvertes, toutes les parties responsables doivent s’efforcer qu’aucun enfant ne soit oublié. Les institutions internationales, les donateurs, les gouvernements, la société civile, les médias et le secteur privé doivent tous jouer leur rôle pour inclure et protéger les enfants. Les principes de la Convention relative aux droits de l’enfant et les recommandations du Comité des droits de l’enfant doivent être plus systématiquement intégrés aux stratégies de développement.

Les gouvernements doivent s’assurer que leur législation protège les droits de l’enfant et que des ressources suffisantes sont allouées pour garantir la qualité de vie de la prochaine génération de citoyens, notamment ceux qui ont été exclus des prestations sociales et des services. Les organisations de la société civile peuvent servir de forum pour faire entendre la voix des personnes directement concernées. Le secteur privé a fait d’importants progrès en assumant une plus grande responsabilité sociale vis-à-vis des enfants. Toutefois, les efforts et la vigilance ne doivent pas se relâcher. Les médias jouent un rôle déterminant pour mettre en lumière les enfants exclus, invitant chacun à passer à l’action. Le respect du point de vue des enfants doit être encouragé dans la famille, les écoles et les institutions.