Unicef Logo and the text: Children Under Threat. The State of The World's Children 2005.


Les dimensions multiples de la pauvreté des enfants

La pauvreté met en péril chacun des droits de l’enfant, l’empêchant d’acquérir ce dont il a besoin pour survivre, se développer et s’épanouir. Les enfants vivant dans les pays mis en évidence sur cette carte sont ceux qui manquent le plus de biens et de services essentiels : plus d’un tiers de tous les enfants souffrent de malnutrition, sont privés des vaccins de base, ou ne sont pas inscrits ou ne vont pas à l’école. Dans 13 pays, moins de la moitié de la population a accès à un approvisionnement en eau amélioré et à des installations d’assainissement convenables.

Les indicateurs de revenu et de pauvreté sont utiles pour bien situer le problème. La plupart des pays où le niveau de privations est important enregistrent un faible revenu par habitant. Mais ces chiffres ne traduisent pas adéquatement la réalité des enfants pauvres. Par exemple, l’Inde et le Sénégal ont un revenu par habitant très similaire, mais le risque le plus important en Inde est la malnutrition, tandis qu’au Sénégal, c’est le manque d’éducation. Au Pérou, 89 % des enfants ont reçu le vaccin DTC3, par rapport à seulement 65 % en République dominicaine. Pourtant le revenu par habitant du Pérou n’est supérieur que de 4 % à celui de la République dominicaine.

La pauvreté illustre la nature multidimensionnelle des menaces qui pèsent sur les enfants : chaque privation exacerbe les effets des autres, et lorsque deux d’entre elles, voire les trois, conjuguent leurs effets, l’impact sur la vie des enfants est catastrophique. Les enfants qui vont chercher de l’eau à une source éloignée ont moins de temps pour aller à l’école – et ce problème touche particulièrement les filles. Les enfants qui ne sont pas vaccinés ou qui souffrent de malnutrition courent plus de risques de contracter les maladies qu’entraîne un mauvais assainissement. Ces privations, et d’autres, telles que l’absence d’un logement adéquat et d’accès aux services sociaux, empêchent les enfants de réaliser tout leur potentiel. Tant que tous les enfants n’auront pas réalisé leurs droits à l’éducation, à une bonne nutrition et aux soins de santé, l’enfance restera menacée.

Cette carte ne reflète pas le point de vue de l’UNICEF sur le statut légal des pays ou territoires représentés ou sur la délimitation de leurs frontières.

La ligne en pointillé représente approximativement la ligne de contrôle établie à Jammu et au Cachemire consentie par l’Inde et le Pakistan. Le statut définitif de Jammu et du Cachemire n’a pas encore fait l’objet
d’un accord final entre les parties.

Produit pour l’UNICEF par Myriad Editions Limited

Copyright © UNICEF, 2004


L’action de l’UNICEF dans le domaine de la petite enfance [Web]

Eliminer le travail des enfants, en affirmant leurs droits [PDF]

A qui profite le crime? [PDF]

Pour financer le développement, investissez en faveur des enfants [PDF]


“… Nous devons formuler ensemble un plan d'action qui garantisse confort et  perspectives d'avenir à tous les enfants de la planète ... Ensemble, je suis sûre que nous pouvons faire quelque chose...”
Une fille de 16 ans, Inde

Connectez-vous à  www.unicef.org/voy/french

Nombre d'enfants dans le monde : 2,2 milliards

Nombre d'enfants vivant dans des pays en développement : 1,9 milliard

Nombre d'enfants vivant dans la pauvreté : 1 milliard - un enfant sur deux
0