Unicef Logo and the text: Children Under Threat. The State of The World's Children 2005.

Photo
©UNICEF/HQ02-0361/
Giacomo Pirozzi

Call for Action

Il ne fait aucun doute que la priorité des priorités est de limiter la propagation du VIH/SIDA et, partant, de faire baisser le nombre des enfants privés de leurs parents. En dépit de la redoutable propagation de la maladie dans le monde, on constate que certains pays parviennent à endiguer la pandémie et que leur succès peut en inspirer d’autres. C’est ainsi, par exemple, que la détermination de l’équipe dirigeante, une population largement sensibilisée et une action de prévention énergique ont fait de l’Ouganda « le » modèle à suivre en ce qui concerne la durabilité des résultats, tandis que l’action globale menée en Thaïlande a permis d’éviter quelque 5 millions de cas d’infection par le VIH pendant les années 90.

L’Organisation mondiale de la santé, l’UNICEF et d’autres partenaires appuient l’ « Initiative 3 par 5 », qui se propose de faire en sorte que 3 millions de personnes aient accès à un traitement aux antirétroviraux d’ici à la fin de 2005. Les antirétroviraux jouent également un rôle déterminant dans les programmes de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant : une prophylaxie antirétrovirale visant les femmes enceintes et les bébés à la naissance peut réduire de moitié le risque de transmission.

L’Initiative 3 par 5 appuie actuellement de tels programmes dans 70 pays, dont cinq couvrent l’ensemble du territoire national (Bélarus, Botswana, Géorgie, Kirghizistan et Ukraine. Le Brésil a dispensé avec succès un traitement antirétroviral destiné aux enfants et aux adolescents dans le cadre de sa politique nationale de traitement. En outre, l’UNICEF collabore avec la Mailman School of Public Health de l’Université Columbia, à New York, et d’autres en vue de présenter « PMTCT Plus », initiative ayant pour objet non seulement de prévenir l’infection chez les nouveau-nés, mais aussi de traiter les mères et les familles séropositives.

Figure 4.6 Figure 4.6 : Accès aux antirétroviraux, par région, à la mi-2003.
Cliquez ici pour voir la figure.


Also in this section
Interview
Picture

Story
Picture


Story
Picture

Story
Picture




L’action que mène l’UNICEF contre le VIH/SIDA [Web]

Facing the Future Together: Report of the Secretary-General's Task Force on Women, Girls and HIV/AIDS in Southern Africa [PDF, English only]

Les générations orphelines d’Afrique [PDF]

Les enfants au bord du gouffre 2004 : Rapport commun sur les nouvelles estimations du nombre d'orphelins et cadre d'action [PDF]

Combattre le VIH/SIDA - Stratégies pour gagner : 2002-2005 [PDF]


“Quand les parents n’envoient pas leurs enfants à l’école, parce qu’ils n’ont pas d’argent ou qu’ils n’en voient pas l’intérêt, ils ne doivent pas s’attendre à ce que leurs enfants aient un meilleur avenir.”
Une fille de 18 ans, Pays-Bas

Connectez-vous à  www.unicef.org/voy/french

Estimation du nombre d’enfants  de moins de 14 ans qui sont séropositifs et qui vivent en Afrique subsaharienne : 1,9 million ; nombre d’enfants de moins de cinq ans vivant en Espagne : 1,9 million.
0
© UNICEF 2004