La situation des enfants dans le monde 2003
Accueil Table des matières Articles Tableaux Cartes Presse Pourles enfants
Dusingimana/"Through the Eyes of Children"/The Rwandan Project/2002
Articles  |  1  |  2  |  3  |  4  |  5  |  6  |  7  |  8  |  suivant

Non seulement les enfants ont une vision du monde différente de celle des adultes, mais leurs capacités à exprimer leurs réactions varient selon l’âge. Alors que les adultes ou les jeunes manient souvent avec une relative aisance les mots et les phrases (après tout, ils ont des années de pratique), les appareils photo ou les crayons de couleur sont souvent le moyen de communication le plus expressif dont disposent les jeunes enfants. Comme l’explique Nguyen Chau Thuy Trang, un Vietnamien de 17 ans, « Il y a certaines choses que nous ne pouvons dire avec des mots, certaines émotions s’expriment mieux par des images. »

Au Rwanda par exemple, où près d’un million de personnes ont été massacrées au cours du génocide de 1994, les 13 enfants qui figurent sur la photo ci-dessous, Frederick, Gazore, Bazunki, Dusingizimama, Uwamahoro, Imanizabayo, Ingabire, Elizabeth, Twagira, Jacqueline, Umuhoza, Gadi et Musa, apprennent à raconter leur vie de tous les jours dans une série d’ateliers organisés dans le cadre de « Through the Eyes of Children »/The Rwanda Project. Les photos, comme celle de droite, font partie de leur portfolio et nous présentent leur pays tel qu’ils le voient.

Dessins et rêves

Les dessins permettent aux jeunes enfants de « s’exprimer ». Dans le cadre de programmes organisés dans le monde entier, les enfants sont invités à faire part de leur vision du monde. Lors de la Session extraordinaire des Nations Unies consacrée aux enfants, près de 34 000 enfants originaires de plus de 125 pays se sont exprimés par leurs dessins. Placée bien en vue à l’entrée des visiteurs du Secrétariat de l’ONU, l’exposition « Amazed World » a été parrainée par le Gouvernement de la République de Corée, l’UNICEF, la Fondation de la Corée et le Comité de la Corée pour l’UNICEF. Ce projet visait à encourager les enfants à exprimer leurs rêves et leurs points de vue par des dessins.

Photos et réalité

En apprenant à photographier, les jeunes acquièrent davantage de confiance en eux et une meilleure opinion d’eux-mêmes, ainsi que des compétences techniques et un nouveau regard sur leur vie. « Quand je prends des photos, j’espère être heureux ... quand je traverse la ville, j’espère qu’un jour mon pays ressemblera à ceci », déclare Onesmus, un réfugié de 15 ans qui vit à Londres.

Dans le cadre de divers projets entrepris un peu partout dans le monde, les enfants et les jeunes s’expriment par leurs photos. Plus de 500 enfants et jeunes de 45 pays ont par exemple photographié des scènes de leur vie quotidienne pour « Imagine – tes photos m’ouvriront les yeux », un projet en faveur de la jeunesse organisé conjointement par l’Agence allemande pour la coopération technique (GTZ) et Philipp Abresch, un journaliste berlinois. Se jouant des obstacles linguistiques, le projet « Imagine » facilite la communication entre enfants et adolescents et entre des générations et des cultures différentes. « Imagine » permet également aux enfants de dialoguer sur les photos et les thèmes qu’elles évoquent, grâce à des « cybersalons » sur Internet, à un catalogue, à des cartes postales et à une exposition en ligne.

De même, PhotoVoice, une agence de Londres, donne la parole à des groupes marginalisés au sein de la société, comme les enfants réfugiés et les enfants qui vivent dans la rue. Elle fait connaître leurs conditions de vie tout en aidant les enfants à gagner de l’argent au moyen de leurs compétences nouvellement acquises. A Mound Bayou (Etats-Unis), une ville peuplée en majorité d’Afro-Américains, et dans la région environnante du delta du Mississippi, l’Institut Kemetic se sert de la photographie pour aider les enfants à devenir des citoyens productifs. Pour ce faire, il crée des conditions qui stimulent, guident et incitent les jeunes à découvrir leurs propres talents. Et dans le cadre de « Droit de savoir », une initiative commune de l’ONU, de l’UNICEF et de plusieurs ONG dont l’objectif est d’inciter les adolescents à prendre des décisions en connaissance de cause et à adopter un mode de vie sain, des adolescents prennent des photos pour expliquer aux adultes les aspects importants de leur vie. Les photos serviront à une campagne de communication mondiale visant à transmettre des informations sur le VIH/SIDA aux adolescents de 13 pays pilotes.

Continuez !

Dans le cadre du projet « Eye to Eye » de Save the Children UK (Royaume-Uni), les enfants palestiniens ont l’occasion de s’exprimer de façon créative et de montrer leurs photos à d’autres enfants du monde entier. Les photos des enfants sont exposées en ligne. Inspirés par les photos, Kim (14 ans) et Daventry (15 ans) du Royaume-Uni ont écrit sur une messagerie en ligne : « Nous voudrions dire à quel point nous avons été émus en voyant des photos de jeunes de notre âge vivant dans des situations complètement différentes de la nôtre … mais vous arrivez malgré tout à être heureux, positifs et optimistes. Vous nous avez fait prendre conscience de la chance que nous avons. Continuez à vous occuper en faisant du sport… DU FOOTBALL … NOUS ADORONS LE FOOTBALL ! Continuez à sourire. »

 

Articles  |  1  |  2  |  3  |  4  |  5  |  6  |  7  |  8  |  suivant