La situation des enfants dans le monde 2003
Accueil Table des matières Articles Tableaux Cartes Presse Pourles enfants

Protection

Faim
Pourcentage d’enfants de moins de 5 ans qui souffrent d’une insuffisance pondérale modérée ou grave, 1995–2001

 

40% et plus

 

20 % – 39 %

 

5% – 19%

 

Moins de 5%

 

Pas de données

 

Source : UNICEF.


 

Conflit armé

 

Pays où s’est déroulé un conflit armé majeur en 2001

 

Source : Erikson, M., M. Sollenberg et P. Wallensteen, ‘Patterns of major armed conflicts, 1990–2001’, SIPRI Yearbook 2002: Armaments, disarmament and international security, Oxford University Press, 2002.


 

Travail des enfants

 

Etats qui n’ont pas ratifié la Convention de l’OIT No 182 sur les pires formes de travail des enfants, au 1er septembre 2002

 

Source : OIT.


 

Graphiques
Enfants rendus orphelins par le SIDA

 Les enfants ont dit aux dirigeants politiques du monde entier, lors de la Session extraordinaire consacrée aux enfants, qu’ils veulent l’élimination de la pauvreté, de l’exploitation et de la guerre.

  • En partie à cause de la pauvreté, 150 millions d’enfants dans les pays en développement souffrent d’insuffisance pondérale, ce qui accentue les risques de décès et peut retarder le développement mental et physique.
  • Depuis 1990, les guerres ont tué plus de 2 millions d’enfants et en ont grièvement blessé 6 millions d’autres.
  • La Convention de l’OIT No. 182, qui est juridiquement contraignante, protège les enfants des mauvais traitements et de l’exploitation. On estime à 180 millions le nombre d’enfants, âgés de 5 à 17 ans, qui sont exploités dans les pires conditions, soit un enfant sur 8 dans le monde. Chaque année 1,2 million d’enfants sont victimes de la traite.
  • 14 millions d’enfants de moins de 15 ans actuellement ont perdu un de leurs parents, ou les deux, à cause du SIDA.

Cette carte ne reflète pas une position de l’UNICEF sur le statut légal des pays et territoires représentés ou sur la délimitation de leurs frontières. La ligne en pointillé représente approximativement la « ligne de contrôle » établie à Jammu et au Cachemire consentie par l’Inde et le Pakistan. Le statut définitif de Jammu et du Cachemire n’a pas encore fait l’objet d’un accord final entre les parties.