Page d'accueil | English | Español

Publication in English | Publicación en español

UNICEF La situation des enfants dans le monde
2002 © UNICEF

Prendre l'initiative
 

 

I. Prendre l'initiative: 1990 - 2000

Lors du Sommet mondial pour les enfants qui a eu lieu à New York en 1990, les dirigeants du monde entier ont établi un programme d'amélioration des conditions de vie des enfants et des femmes dans les dix ans à venir.

© UNICEF/Harare and Ziana/Zimbabwe

Au Zimbabwe, un garçon étudie tandis que deux filles travaillent dans un champ à l'arrière-plan.

Leurs objectifs étaient simples : réduire les taux de mortalité infantile. Améliorer les soins de santé maternelle. Réduire de moitié les taux de malnutrition. Garantir l'accès de tous à de l'eau potable et à des services d'assainissement. Prodiguer une éducation de base à tous les enfants. Renforcer la protection des enfants.

Au terme du Sommet mondial, de nombreux dirigeants se sont résolument mis au travail et ont obtenu des résultats remarquables. Les taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans ont été réduits de 14 %. Le tétanos néonatal a été éliminé dans 104 des 161 pays en développement. Près de 75 % de tous les enfants ont pu consommer de la vitamine A et du sel iodé.

Mais malgré des débuts prometteurs, la décennie a surtout été marquée par les occasions manquées.

A la fin de l'an 2000, un tiers de toutes les naissances n'était toujours pas enregistré, les enfants ainsi privés d'existence officielle risquant de ne pouvoir accéder aux soins de santé et aller à l'école. Environ 30 millions d'enfants en bas âge ne bénéficient toujours pas de programmes de vaccinations systématiques. En Afrique subsaharienne, seuls 47 % des enfants sont vaccinés contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche.

Un enfant sur trois dans le monde a souffert de la malnutrition pendant les années 90. Au lieu d'être réduits de moitié, les taux de malnutrition infantile n'ont diminué que de 17 % dans les pays en développement. En Asie, la malnutrition n'a régressé que de 7 %. En Afrique subsaharienne, le nombre absolu d'enfants souffrant de la malnutrition a même augmenté.

Aujourd'hui, 1,1 milliard de personnes n'ont toujours pas accès à de l'eau salubre et 2,4 milliards n'ont pas accès à des services d'assainissement adéquats.

L'objectif qui consistait à garantir l'éducation de base pour tous n'a pas été atteint. Plus de 100 millions d'enfants en âge d'être scolarisés ne vont pas à l'école et plus nombreux encore sont ceux qui suivent un enseignement de qualité insuffisante. A cause des inégalités entre les sexes, les filles sont plus nombreuses que les garçons à ne pas aller à l'école.

Au lieu d'être réduits de moitié, les taux de mortalité maternelle sont restés aux mêmes niveaux qu'en 1990. L'objectif qui consistait à garantir à toutes les femmes enceintes l'accès à des soins prénataux et à un accouchement assisté par du personnel qualifié ne s'est pas concrétisé. Seuls 29 % des accouchements en Asie du Sud et 37 % en Afrique subsaharienne s'effectuent en présence de personnel qualifié.

En somme, si certains progrès remarquables ont été effectués depuis 1990, il reste aux pouvoirs publics et aux particuliers beaucoup de chemin à parcourir avant de garantir les droits de tous les enfants.

###

Pour obtenir une explication détaillée du rôle de la nutrition dans le développement de l'enfant, veuillez consulter La situation des enfants dans le monde, 1998.

Page précédente: Récapitulatif

Page suivante: la Session extraordinaire des Nations Unies consacrée aux enfants

 

 
 

« En bref »

 
**
Prendre l'initiative : 1990 - 2000
 
*
La session extraordinaire des Nations Unies consacrée aux enfants
 
*
Le Mouvement mondial en faveur des enfants : « Dire oui pour les enfants »
 
*
L'extraordinaire portée des initiatives individuelles
 
*
Des actions mobilisatrices
 
*
Les obstacles aux initiatives
 
*
Ce qui est bon pour les enfants est bon pour le monde entier
 
*
La mobilisation passe par l'écoute
 
*
Le silence des enfants a de graves conséquences
 
*
Chaque pays a un rôle à jouer