Pakistan

Le Ministre français des affaires étrangères accorde un don de 2,5 millions d’euros à l’UNICEF lors de sa visite au Pakistan

Image de l'UNICEF
© Embassy of France in Pakistan
Le Ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, s’est rendu à Muzaffarabad, la capitale du Cachemire sous administration pakistanaise. Il a effectué une tournée dans la région dévastée avec le Premier Ministre du Cachemire administré par le Pakistan, Sardar Sikandar Hayat Khan.

Par Julia Spry-Leverton

ISLAMABAD, Pakistan, 21 novembre 2005 – Le Ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, vient d’effectuer un déplacement d’urgence dans les régions du Pakistan dévastés par le tremblement de terre du mois dernier et il a accordé un don de 2,5 millions d’euros à l’UNICEF. Au cours d’une conférence de presse tenue à Islamabad, M. Douste-Blazy a déclaré que « la France va continuer son assistance au Pakistan dans le domaine des secours d’urgence et de la réhabilitation, afin de venir en aide aux survivants du séisme ».

Il a fait l’éloge du travail effectué par l’UNICEF, le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour avoir été parmi les premiers à apporter des secours d’urgence après le tremblement de terre du 8 octobre.

Le Ministre français des Affaires étrangères a annoncé un don d’un montant  total de 6,5 millions euros, dont 2,5 millions sont affectés à l’UNICEF, 2 millions au CICR et le solde de 2 millions au PAM. En outre, 2 millions de doses de vaccins antitétaniques et 1 million de doses de vaccins antirougeoleux ont été fournies par le laboratoire pharmaceutique français Sanofi Pasteur.

Ces vaccins vont aider l’UNICEF dans sa grande campagne de vaccination contre la rougeole, qui a pour cible 800 000 enfants âgés de moins de 15 ans. La campagne, d’une durée de deux semaines, qui est menée avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Ministère de la santé, va couvrir la totalité du Cachemire sous administration pakistanaise en visant particulièrement les vallées éloignées, d’accès difficile.

Ce don – en réponse à l’Appel éclair de l’UNICEF de 92,6 millions de dollars E.-U. lancé immédiatement après le séisme – fait à présent de la France le plus important donateur en faveur de l’UNICEF.

Par ailleurs, la France a promis également une aide financière de 124 millions de dollars E.-U à la Conférence des donateurs qui s’est récemment terminée à Islamabad.

Lors de sa tournée, M. Douste-Blazy a parcouru la zone touchée par le séisme, celle de Muzaffarabad, dans le Cachemire sous administration pakistanaise, afin de témoigner directement de l’ampleur des ravages.

Il a également visité des salles de l’Hôpital des enfants de l’Institut des sciences médicales du Pakistan. Étant médecin lui-même, il s’est informé de l’état de santé de nombreux enfants soignés à l’hôpital et il a souligné le courage des jeunes survivants, en particulier ceux qui ont été gravement blessés et ont dû subir des opérations délicates.

Sabine Dolan a participé à cet article depuis New York.


 

 

Réponse au séisme (en anglais)

Recherche