Nutrition

CNN et l'UNICEF sensibilisent au problème du retard de croissance de l'enfant, cette urgence silencieuse

Image de l'UNICEF
© UNICEF/MLIA2012-00029/Dicko
Konate, 12 mois, à Djenne au Mali. Il souffre d'un retard de croissance et de malnutrition sévère. Les dommages provoqués par le retard de croissance sont irréversibles.

New York, États-Unis d'Amérique, 16 octobre 2012 - CNN s'est associé à l'UNICEF pour mettre les projecteurs internationaux sur la crise mondiale du retard de croissance, ou faible taille des enfants pour leur âge. Environ 165 millions d'enfants de moins de cinq ans souffrent de retard de croissance, dont plus de 90 pour cent d'entre eux vivent en Afrique et en Asie.

Le retard de croissance est une tragédie cachée – le résultat d'une déficience nutritionnelle chronique pendant les 1000 premiers jours de la vie d'un enfant.  Les dommages causés au développement de l'enfant sont irréversibles. Cet enfant n'apprendra jamais, ni ne gagnera, aussi bien qu'il ou elle aurait pu, s'il ou elle avait été correctement nourri(e) au début de savie.

Affronter la sous-nutrition

Affronter le problème de la sous-nutrition, qui conduit au retard de croissance, est réalisable et rentable. Des experts du développemet de premier plan ont classé le fait de donner aux jeunes enfants un apport en micronutriments comme le moyen le plus rentable pour accroitre le bien être mondial.  

L'UNICEF est l'un des chefs de file de l'effort mondial pour délivrer aux communautés les plus pauvres dans le monde un ensemble d'interventions vitales pendant la période  critique des 1000 jours . Ces interventions comprennent : la promotion de l'allaitement maternel et des bonnes pratiques d'alimentation du nourrisson ; la supplémentation et la fortification en micronutriments ; le traitement de la malnutrition sévère aigüe ; et le soutien des communautés par des programmes nutritionnels.

Les enfants dans le monde ont les mêmes capacités pour atteindre leur plein potentiel de croissance, s'ils reçoivent une nutrition adéquate, si ceux qui prennent soin d'eux suivent les recommandations relatives à l'alimentation, les soins et les pratiques de santé et qu'ils grandissent dans des environnements sains. En sensibilisant à ce problème, CNN aide à ce que cela devienne réalité. 

CNN et l'UNICEF sont partenaires pour la sensibilisation

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2008-0051/Turnley
L'Ambassadeur itinérant de l'UNICEF David Beckhamtient dans ses bras Mariatsu âgée de deux jours seulement. Il accompagne les agents de santé communautaire dans une visite à domicile , dans la ville de Mangorea en Sierra Leone. Affronter la sous-rnutrition qui conduit au retard de croissance est possible.

CNN collabore avec l'UNICEF pour décrire la problématique du retard de croissance, d'abord sur CNN.com, où les participations du footballeur de classe internationale et Ambassadeur itinérant de l'UNICEF David Beckham et l'actrice de renommée mondiale et Ambassadrice itinérante de l'UNICEF Mia Farrow ont été soulignées. Un reportage mené par Malika Kapur de CNN sur un État indien qui se bat pour renforcer le développement de ses bébés. 

CNN a également visité trois pays où le retard de croissance est un problème et diffuse les reportages sur CNN international, ravivant le problème en montrant des mères et des enfants qui souffrent de sous-nutrition.

En Afghanistan, L'histoire est racontée dans le contexte d'un pays ravagé par de nombreuses années de guerre.

Au Kenya, la sous-nutrition a eu de graves conséquences sur le développemt fes enfants. La lauréate du  Grammy Award et Ambassadrice itinérante de l'UNICEF Angelique Kidjo a visité Samburu, au Nord Kenya, et exprimé ses inquiétudes sur ce problème.

CNN a aussi voyagé en Inde pour réaliser un reportage sur  l'épidémi de retard de croissance dans ce pays.

Christiane Amanpour attire l'attention sur la question dans son émission sur CNN en interviewant Angélique Kidjo et le Directeur général de l'UNICEF Anthony Lake.

CNN a également posté des liens sur d'autres histoires pertinentes sur son site web, depuis le sahel, en Mauritanie et au Yémen.

Pour en savoir plus sur l'action de l'UNICEF dans le domaine du retard de croissance :

Mr. Lake on The global crisis you’ve never heard of: stunting (Time magazine)

Mr. Lake and President of the United Republic of Tanzania Jakaya Kikwete on How improving children's diets can aid development (BBC) 

Global Meeting on Long-term Consequences of Stunting


 

 

Recherche