Protection de l'enfant contre la violence, l'exploitation et les abus

Fédération de Russie : en Tchétchénie, le point de vue d'un enfant sur la vie présenté sur des panneaux d'affichage

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2007
Photo prise par Magomed Bamatkireev, 14 ans, qui a perdu une jambe durant des opérations militaires en Tchétchénie. Elle orne un des panneaux d’affichage installés par l’ECHO et l’UNICEF.

NEW YORK, Etats-Unis, 13 avril 2007 – Quatorze panneaux d’affichage financés par l’Office d’aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO) ont été installés par l’UNICEF en Tchétchénie.

Les photos de ces panneaux d’affichage représentent les espoirs des enfants de retourner, après des années de violence, à une vie normale. Elles ont été prises par des enfants tchétchènes qui ont participé à un atelier de photographie financé par l’ECHO et organisé par l’UNICEF en 2006.
 
Deux photographies sélectionnées par les enfants eux-mêmes sont exposées sur les énormes panneaux qui sont situés dans des zones urbaines très peuplées.

Une des images a été prise par Magomed Bamatkireev, 14 ans, qui a été amputé d’une jambe au cours d’opérations militaires en Tchétchénie. Elle montre une fillette souriante qui fait du saut à la corde, bondissant très haut avec un ciel bleu en arrière-fond. L’autre photo, prise par Maryam Sadulayeva, 17 ans, montre un garçon jouant avec des gouttes d’eau, entouré par les mains d’autres enfants.

« Elle mérite de vivre dans la paix »

Les panneaux d’affichage ont été très bien accueillis par l’ensemble de la population locale. 

« J’ai été tellement touchée par la photo de cette très jolie petite fille en train de sourire en sautant à la corde, affirme Fatima Ibraghimova, enseignante à l’école 42 dans la capitale de la République de Tchétchénie, Grozny. Quand vous la regardez, vous pensez qu’il n’y a pas de place pour les guerres, la destruction et toutes les choses négatives. Elle est si heureuse ! Elle mérite de vivre dans la paix et le bonheur. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2007
Une photo prise par Maryam Sadulayeva, 17 ans, a également été sélectionnée pour les panneaux d’affichage de l’ECHO et de l’UNICEF. Les habitants de Tchétchénie semblent s’intéresser beaucoup à ces panneaux.

Tamusa Eldarova, du Ministère de Tchétchénie du travail et du développement social, ajoute que la présence de « tels panneaux d’affichages à dimension humaine » témoigne de « la normalisation de la situation en Tchétchénie. Il est plus que temps d’améliorer la vie des enfants. L’ECHO et l’UNICEF font tant pour améliorer la vie de la population en Tchétchénie. »   

Comme le jeune photographe Magomed Bamatkireev le fait remarquer : « La fillette sautant à la corde est un symbole de la Tchétchénie qui revient à la vie. »

Partenariat entre la Commission européenne et l’UNICEF

La Commission européenne offre son aide depuis 1999 au Caucase du nord. Elle la canalise principalement par l’intermédiaire de son office humanitaire, l’ECHO. C’est cet office qui avait financé l’atelier de photographie pour la jeunesse, qui n’est lui-même qu’un des nombreux projets bénéficiant du soutien de l’ECHO et de l’UNICEF en République de Tchétchénie. 

Pour le seul mois de septembre dernier, la Commission européenne a fait don de 9,5 millions d’euros à l’UNICEF spécifiquement pour les secteurs de l’éducation et la santé en République de Tchétchénie et en République d’Ingouchie. Ces fonds sont déjà en cours d’utilisation pour la formation de 3 000 enseignants, et l’équipement d’établissements scolaires et médicaux dont deux grands hôpitaux à Grozny.   

Depuis 2001, avec le financement de l’ECHO, l’UNICEF apporte son soutien à des programmes d’eau et d’assainissement, à des programmes de sensibilisation aux risques posés par les mines et il a aussi organisé la réinsertion psychosociale d’enfants en Tchétchénie. En outre, des interventions dans le secteur de l’éducation – parmi lesquelles l’envoi de manuels scolaires et de diverses fournitures – ont été menées en Tchétchénie et en Ingouchie.

L’UNICEF lui-même assure une aide aux enfants et aux femmes du nord du Caucase depuis la fin 1999. L’organisme y a mis en place des programmes estimés à plus de 40 millions de dollars en partenariat avec les autorités locales et des ONG, locales et internationales. Dans la région, l’UNICEF s’est spécialisée dans l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement, la défense des droits des enfants, la réhabilitation psychologique ainsi que la promotion de la paix et de la tolérance.


 

 

Reportage photo (en anglais)

L'UNICEF et l'UE

Aide humanitaire :
Partenaires de travail

Recherche