En bref : Myanmar

De la vitamine A pour cinq millions d’enfants au Myanmar

Image de l'UNICEF
© UNICEF Myanmar/2005/Thame
En 2005, le bureau de l'UNICEF à Myanmar a fourni de la vitamine A à plus de cinq millions d'enfants, ce qui a permis de sauver la vie et la vue de nombre d'entre eux.

En complément du lancement de 'Progrès pour les enfants No.4: un bilan de la nutrition', l'UNICEF publie une série d'articles décrivant des succès visant à lutter contre certaines des très nombreuses menaces au statut nutritionnel des enfants.

OKKALAPA, Myanmar, juin 2006 – Dans une commune de la périphérie de Yangon, la capitale du Myanmar, des agents de santé se rendent au domicile de Aye Aye Thwe pour administrer à son enfant une dose gratuite de vitamine A. Tandis que la mère prend son enfant dans ses bras, une sage-femme pince gentiment les joues du garçon et dépose dans sa bouche quelques gouttes de vitamine A.

Il y a moins de dix ans, des milliers d’enfants birmans souffraient chaque année de troubles de la vue ou devenaient aveugles en raison d’une carence en vitamine A. À présent, l’UNICEF s’efforce de remédier à la situation afin que ces enfants grandissent en y voyant normalement.

Une ou deux gouttes dorées de vitamine A suffisent à tout changer dans la vie d’un enfant.  « La vitamine A protègera mon enfant des maladies », dit Aye Aye Thwe. « Et même s’il tombe malade, cela durera moins longtemps et il guérira plus facilement. La vitamine A donne aussi de bons yeux aux enfants. Elle permet d’éviter les troubles de la vue et la cécité nocturne. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF Myanmar/2005/Thame
Les agents de santé font du porte-à-porte pour fournir de la vitamine A aux enfants, mÍme ceux des villages isolés.

En 2005, grâce à l’UNICEF et à ses partenaires, plus de 5 millions d’enfants de 6 à 59 mois ont reçu ce supplément essentiel, qui a permis dans certains cas de réduire de 23 pour cent le risque de décès. Quelque 500 000 femmes allaitant leur enfant ont aussi reçu des suppléments de vitamine A.

« Cette distribution de vitamine A aux enfants de tout le Myanmar a été une initiative de santé publique extrêmement efficace », affirme le Dr Anne Vincent, responsable de la santé et de la nutrition à l’UNICEF. « L’UNICEF travaille en étroite collaboration avec des partenaires du secteur de la santé et d’autres organisations pour éliminer la carence en vitamine A dans un avenir assez proche. »

L’importance capitale d’une alimentation équilibrée

La meilleure source de vitamine A est un régime alimentaire riche en légumes verts à feuilles et en œufs. Mais dans de nombreuses régions du Myanmar, l’alimentation des enfants n’est pas assez variée – ce qui entraîne une carence en vitamine A. Les agents de santé font du porte-à-porte pour distribuer des suppléments de vitamine A aux enfants, même ceux qui vivent dans des villages isolés. Ils donnent aussi des conseils aux parents sur la façon de donner aux enfants une alimentation saine et équilibrée.

Ohnmar Win, mère de la petite Thet Mon Thaw, 1 an, apprécie les avantages que sa fille tirera de sa dose de vitamine A. « Elle aura de bons yeux et la vitamine A la protégera des maladies », dit-elle.

Au début, la fillette ne partage pas l’enthousiasme de sa mère. Elle remue dans tous les sens alors que la sage-femme, Moe Pa Pa, tente d’introduire dans sa bouche quelques gouttes de vitamine A. Mais elle se calme tout de suite dès que le produit touche sa langue. Les gémissements s’arrêtent et un sourire illumine son visage tandis qu’elle frappe des mains. Sa mère sourit aussi, car elle sait que sa fille sera en meilleure santé à l’avenir.

Aujourd’hui, l’UNICEF fournit presque toutes les doses de vitamine A distribuées au Myanmar. Pour continuer sur sa lancée et s’assurer que la génération suivante sera forte et en bonne santé, l’organisation aura besoin de 150 000 dollars pendant les cinq prochaines années.


 

 

Vidéo

Reportage de la Correspondante de l'UNICEF  Sabine Dolan sur les efforts de l'organisation pour atteindre chaque enfant de Myanmar dans la distribution de vitamine A.

 VIDEO haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche