Progress for Children Homepage
PROGRÈS POUR LES ENFANTS: UN MONDE DIGNE DES ENFANTS, BILAN STATISTIQUE Voir les numéros précédents >

Enfants handicapés

Enfants handicapés

Cible définie dans Un monde digne des enfants : adopter des mesures spéciales pour éliminer la discrimination à l’égard des enfants handicapés

La discrimination à l’égard des enfants handicapés peut compromettre leur santé et leurs résultats scolaires; elle limite parfois leurs possibilités de participer à la vie de la société et les expose à la violence, aux mauvais traitements et à l’exploitation. Il est difficile d’évaluer l’ampleur de la discrimination envers les enfants handicapés, faute de données.

C’est pourquoi, en 2005, l’UNICEF a commencé à utiliser un module de l’Enquête en grappes à indicateurs multiples (MICS) conçu spécialement pour identifier les enfants souffrant d’invalidité congénitale et de troubles du développement, dont les résultats figurent ici pour la première fois.

Les données réunies dans le cadre de l’Enquête en grappes à indicateurs multiples révèlent des écarts profonds entre les pays concernant le pourcentage d’enfants de 2 à 9 ans dont le dépistage a été positif pour au moins une invalidité : l’écart va de 2 % pour l’Ouzbékistan, à 35 % pour Djibouti. Les variations des taux peuvent s’expliquer par l’état nutritionnel des enfants, l’exposition aux risques écologiques, des phénomènes tels que les accidents ou les conflits, les maladies chroniques et infectieuses, ainsi que les différences en matière de services et pratiques de santé publique. Si le risque d’invalidité dépend du contexte général du pays, les études permettent aussi de penser que l’incidence des invalidités chez les enfants est une constante dans toutes les sociétés et qu’elle s’explique souvent par des handicaps congénitaux.

Aux termes de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (2007), « par personnes handicapées on entend des personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres ».

LES TAUX D’INVALIDITÉ VARIANT PROFONDÉMENT SELON LES PAYS

Pourcentage d’enfants âgés de 2 à 9 ans souffrant d’au moins une invalidité, dans 17 pays étudiés (2005)

 

… ET AU SEIN D’UN MÊME PAYS : LE CAS DU CAMEROUNON

Pourcentage d’enfants âgés de 2 à 9 ans atteint d’au moins une invalidité (2005)

Les différences régionales concernant la prévalence des handicaps chez l’enfant peuvent refléter des niveaux inégaux de développement économique et social et des risques spécifiques au niveau local, ainsi que des niveaux d’accès différents aux services de prévention, aux traitements et aux soins.

 

Évaluation des handicaps grâce à l’enquête MICS
Le module de l’Enquête en grappes à indicateurs multiples prend pour base un dépistage comportant 10 questions. On demande au parent ou à la personne qui élève l’enfant de procéder à une évaluation personnelle du développement et du fonctionnement physiques et mentaux de l’enfant. Les résultats publiés ici portent sur le pourcentage d’enfants testés positifs grâce à ces questions, ce qui donne une indication du pourcentage d’enfants qui souffrent probablement d’un handicap. Ces enfants auront peut-être besoin d’une évaluation médicale et du développement plus complète.

 

Source des chiffres cités sur cette page : bases de données mondiales de l’UNICEF, 2007, sur la base de MICS réalisées dans 17 pays (2005). Les données pour l’Iraq concernent des enfants âgés de 2 à 14 ans.