Progress for Children Homepage
PROGRÈS POUR LES ENFANTS: UN MONDE DIGNE DES ENFANTS, BILAN STATISTIQUE Voir les numéros précédents >

DANS LE MONDE EN DÉVELOPPEMENT, PRÈS DE 60 % DES NAISSANCES ONT LIEU

L’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud sont à la traîne
Pourcentage de naissances en présence d’un personnel de santé qualifié, par région (2000–2006)

Santé maternelle

Santé maternelle

La présence d’un personnel qualifié pendant l’accouchement est essentielle pour faire reculer le nombre de décès maternel et, depuis 1995, chaque région du monde en développement a amélioré sa couverture. Dans l’ensemble, dans le monde en développement, près de 60 % des accouchements ont lieu sous la surveillance d’un personnel sanitaire qualifié (médecin, infirmier ou sage-femme). La proportion la plus faible d’accouchements sous surveillance d’un personnel qualifié se trouve en Afrique subsaharienne (43 %) et en Asie du Sud (41 %), qui sont aussi les deux régions affichant le plus grand nombre de décès maternels.

La période prénatale est aussi idéale pour faire bénéficier les femmes enceintes d’un certain nombre d’interventions essentielles à leur santé et à leur bien-être, ainsi qu’à ceux de leur nourrisson. Chaque région a fait des progrès en termes de couverture par les soins prénatals au moins une fois pendant la grossesse. Dans le monde en développement en général, la proportion de femmes ayant accès aux soins prénatals est passée de 60 % autour de 1995 à 75 % autour de 2005. Toutefois, un grand nombre de femmes ne se rendent pas aux quatre consultations prénatales recommandées par l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé.

Si la prévalence de la contraception chez les femmes mariées ou vivant en union est relativement élevée (60 %) partout dans le monde en développement, l’Afrique subsaharienne est loin à la traîne, avec 23 % seulement des femmes mariées utilisant des moyens de contraception.

AU COURS DE LA DERNIÈRE DÉCENNIE,TOUTES LES RÉGIONS EN DÉVELOPPEMENT ONT ÉLARGI LEUR COUVERTURE DE SOINS QUALIFIÉS PENDANT L’ACCOUCHEMENT

Tendances concernant le pourcentage de naissances en présence d’un personnel de santé qualifié, par région, sur la base de données tendancielles d’un sous-groupe de 89 pays (autour de 1995 et autour de 2005)

 

DANS LE MONDE EN DÉVELOPPEMENT, LES TROIS QUARTS DES FEMMES ONT ÉTÉ EXAMINÉES PAR UN SOIGNANT QUALIFIÉ AU MOINS UNE FOIS PENDANT LEUR GROSSESSE

Proportion de femmes âgées de 15 à 49 ans qui sont allées en consultation auprès d’un soignant qualifié au moins une fois pendant leur grossesse, par région (2000–2006)

 

TOUTES LES RÉGIONS EN DÉVELOPPEMENT ONT ÉLARGI LEUR COUVERTURE DE
SOINS PRÉNATALS AU COURS DE LA DERNIÈRE DÉCENNIE

Tendances concernant le pourcentage de femmes âgées de 15 à 49 ans qui sont allées consulter un soignant qualifié au moins une fois pendant leur grossesse, par région, sur la base de données tendancielles d’un sous-groupe de 89 pays (autour de 1995 et autour de 2005)

 

EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE, L’UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EST LA PLUS FAIBLE

Moins d’un quart des femmes africaines planifient leurs grossesses
Pourcentage de femmes mariées ou vivant en union âgées de 15 à 49 ans utilisant une méthode de contraception, par région (2000–2006)

 

Sources des chiffres cités sur cette page : présence d’un personnel qualifié lors de l’accouchement : bases de données mondiales de l’UNICEF, 2007; l’analyse des tendances se fonde sur un sous-groupe de 80 pays pour lesquels des données sur les tendances sont disponibles pour la période autour de 1995 et autour de 2005. Soins prénatals : bases de données mondiales de l’UNICEF, 2007; l’analyse des tendances se fonde sur un sous-groupe de 67 pays pour lesquels des données sur les tendances sont disponibles pour la période autour de 1995 et autour de 2005 et elle n’inclut pas la Chine. Prévalence de la contraception : bases de données mondiales de l’UNICEF, 2007.