Progress for Children Homepage
PROGRÈS POUR LES ENFANTS: UN MONDE DIGNE DES ENFANTS, BILAN STATISTIQUE Voir les numéros précédents >

Message de la Directrice générale

Message de la Directrice générale

Depuis 2004, la série Progrès pour les enfants publie des données et des analyses majeures sur les progrès accomplis au niveau mondial vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement.

Les activités de suivi entreprises par l’UNICEF et ses partenaires font état de progrès remarquables. Pour la première fois, le nombre annuel de décès d’enfants de moins de 5 ans est tombé en dessous de la barre des 10 millions, à 9,7 millions. Ce résultat représente une réduction de 60 % du taux de mortalité des moins de 5 ans depuis 1960.

D’importantes améliorations dans la couverture d’interventions capitales en faveur de la survie de l’enfant, comme la vaccination contre la rougeole, la supplémentation en vitamine A, l’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticide et la progression de l’allaitement maternel sont également mises en valeur dans le rapport.

Ce numéro de Progrès pour les enfants publie des données sur ces cibles particulières et d’autres objectifs relatifs à l’enfance fixés par les dirigeants de la communauté internationale lors de la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies consacrée aux enfants en mai 2002 et consignés dans le document publié à l’issue de cette réunion, Un monde digne des enfants.

Ce numéro donne également des informations complètes sur certains indicateurs comme l’enregistrement des naissances, le travail des enfants, les mutilations génitales féminines et l’excision, le mariage d’enfants et les enfants touchés par la guerre, présentant ainsi un véritable « instantané » de la protection des enfants dans le monde.

Il révèle que le nombre d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire mais qui ne vont pas à l’école a diminué, passant de 115 millions à l’époque de la Session extraordinaire de 2002 à 93 millions en 2005-2006, et que de nouveaux signes semblent indiquer un déclin de la prévalence du VIH dans certains pays d’Afrique subsaharienne, même si ces tendances ne sont pas encore assez répandues ou marquées pour renverser le cours de la maladie.

Dans l’ensemble, les conclusions présentées ici renforcent la conviction de l’UNICEF selon laquelle les efforts conjugués des gouvernements, des organisations internationales, de la société civile, des communautés locales et du secteur privé changent la donne et permettent d’obtenir des résultats dont bénéficient les enfants.

Mais le rapport révèle aussi qu’il reste encore beaucoup à faire. La date limite de 2015 fixée pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement approche à grands pas. Nous devons accélérer les progrès vers la réalisation de ces objectifs et tenir compte de l’urgence de la situation.

Ce faisant, nous contribuerons à bâtir un monde meilleur pour les filles comme pour les garçons, ainsi que pour les générations futures.

Ann M. Veneman
Directrice générale, UNICEF