Progress for Children Homepage
UN BILAN DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT, NUMÉRO 5, SEPTEMBRE 2006 Voir les numéros précédents >

PDFs

Progrès pour les enfants : Un bilan de l’eau et de l’assainissement, Numéro 5, septembre 2006, se penche sur le progrès vers l’Objectif 7 du Millénaire pour le développement et les cibles qui lui sont associées et qui visent à réduire de moitié, d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et à l’assainissement de base.

Le texte complet, les cartes, les tableaux et les graphiques sont disponibles en format PDF, en un seul fichier ou séparément.

Télécharger le rapport complet

8.5" x 11" 

Cartes, tableaux et graphiques téléchargeables

Tendances mondiales vers la réalisation des cibles de l’OMD relatives à l’eau et à l’assainissement.

Plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à des sources améliorées d’eau potable.

Tendances régionales vers la réalisation de la cible de l’OMD relative à l’eau.

Tendances régionales vers la réalisation de la cible de l’OMD relative à l’assainissement.

Environ 2,6 milliards de personnes n’ont pas accès à des installations sanitaires améliorées.

Accès aux sources améliorées d’eau potable, 2004.

Accès aux installations sanitaires améliorées, 2004.

Carte : La planète est sur la bonne voie pour atteindre la cible de l’OMD relative à l’eau. 

Carte : Les progrès en faveur de la cible de l’OMD relative à l’assainissement sont insuffisants.

La couverture par des sources améliorées d’eau potable est inférieure à 50 % dans cinq pays d’Afrique de l’Ouest/Afrique centrale.

Le Burkina Faso, le Libéria et le Niger affichent les disparités les plus profondes entre les zones urbaines et rurales en termes d’accès à des installations  sanitaires améliorées en Afrique de l’Ouest/Afrique centrale.

Les disparités entre les zones urbaines et rurales en matière d’accès à des sources améliorées d’eau potable sont plus profondes en Afrique de l’Est/Afrique australe que dans n’importe quelle autre région du monde.

Madagascar, le Malawi et le Mozambique affichent les progrès les plus notables de l’Afrique de l’Est/Afrique australe en termes d’accès à des installations améliorées d’assainissement entre 1990 et 2004.

Dans les zones rurales de Djibouti, d’Iraq et du Maroc, la couverture par les sources améliorées d’eau potable est inférieure à 60 %.

L’Égypte, le Maroc et la République arabe syrienne ont affiché les progrès les plus percutants en termes d’accès à des installations améliorées d’assainissement dans la région du Moyen-Orient/Afrique du Nord entre 1990 et 2004.

L’Inde et le Népal ont déjà atteint la cible de l’OMD relative à l’eau, et le Pakistan est sur le point de le faire.

Les disparités entre les zones urbaines et rurales en termes d’accès à des installations améliorées d’assainissement sont plus profondes en Asie du Sud que dans toute autre région du monde.

La Mongolie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée affichent les disparités les plus profondes entres les zones urbaines et rurales de la région de l’Asie de l’Est/Pacifique en termes d’accès à des sources améliorées d’eau potable.

La Chine, le Myanmar et le Viet Nam affichent l’augmentation la plus importante dans la région en termes d’accès à des installations améliorées d’assainissement, 1990-2004.

Le Brésil, le Chili et le Paraguay affichent une couverture universelle ou pratiquement universelle par les sources améliorées d’eau potable dans les zones urbaines, mais la couverture reste faible dans les zones rurales.

Les disparités entre les zones urbaines et rurales en termes d’accès à des installations améliorées d’assainissement posent toujours un problème dans les pays d’Amérique latine/Caraïbes.

Les pays d’Asie centrale affichent des disparités urbaines-rurales parmi les plus graves en termes d’accès à des sources améliorées d’eau potable en ECO/CEI.

Dans neuf pays d’ECO/CEI, moins des deux tiers de la population dans les zones rurales ont accès à des installations sanitaires améliorées.