Progress for Children Homepage
UN BILAN DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT, NUMÉRO 5, SEPTEMBRE 2006 Voir les numéros précédents >

Maladies diarrhéiques

Maladies diarrhéiques

L’ingestion d’eau insalubre, la pénurie d’eau pour l’hygiène et le manque d’accès à l’assainissement contribuent ensemble à 88 % des décès provoqués par les maladies diarrhéiques, soit à plus de 1,5 million de décès sur 1,9 million d'enfants de moins de 5 ans qui succombent chaque année à la diarrhée. Ce nombre représente 18 % du nombre total de décès d'enfants de moins de 5 ans et il signifie que plus de 5 000 enfants meurent chaque jour de maladies diarrhéiques. 

L’impact de la diarrhée est particulièrement sévère chez les enfants. La diarrhée aiguë, comme celle provoquée par le choléra, peut entraîner la mort en une journée, voire même moins, si elle n’est pas traitée.   

Les maladies diarrhéiques sont transmises par les excréments humains ; il est donc d’importance critique de mettre en place des protections efficaces afin de couper cette grande voie de transmission.

L'assainissement amélioré peut à lui seul faire reculer de plus d’un tiers la morbidité liée à la diarrhée; mais l’assainissement amélioré combiné avec la promotion de l’hygiène et de comportements sans danger peut la faire reculer de deux tiers.

Ces comportements comprennent l’emploi systématique des toilettes ou des latrines par tous les membres de la famille, l’élimination des selles des jeunes enfants en prenant les précautions nécessaires et le lavage des mains au savon ou à la cendre après avoir déféqué et avant de manger.

La sous-alimentation, qui est associée à plus de la moitié des décès d’enfants de moins de 5 ans, est étroitement liée à la diarrhée. Les maladies infectieuses, et en particulier la diarrhée, sont les principaux déterminants de la cachexie et du retard de la croissance chez les enfants des pays en développement.

Les taux faibles de mortalité infantile et les taux élevés d’approvisionnement en eau et d’assainissement ne sont pas sans lien. L’analyse du processus d’éradication de la mortalité due à la diarrhée à Stockholm (Suède) pendant la période qui a précédé 1925 révèle, qu'en plus de l'éducation du public et de l'application de lois et règlementations sanitaires, les interventions à grande échelle renforçant l’accès à l’eau salubre ont eu l’impact le plus fort lorsqu’elles faisaient partie d’un programme plus global intégrant une amélioration de l’assainissement.