Progress for Children Homepage
UN BILAN DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT, NUMÉRO 5, SEPTEMBRE 2006 Voir les numéros précédents >

Autres maladies liées

Autres maladies liées

La pneumonie emporte plus de deux millions de jeunes vies chaque année et, selon des études récentes, le lavage des mains au savon pourrait réduire l’incidence de la pneumonie chez l’enfant, tout comme celle de la diarrhée, dans le monde en développement. Il est aussi recommandé de se laver fréquemment et soigneusement les mains pour éviter la transmission d’autres maladies infectieuses, notamment de la grippe aviaire.

L’eau, l’assainissement et l’hygiène sont associés à d’autres maladies, notamment le trachome, et à des affections vermineuses, comme l’infestation par le ver de Guinée (dracunculose), la bilharziose (schistosomiase) et les affections provoquées par les vers intestinaux (ascaridiase et ankylostomiase). Chez les enfants, les infestations vermineuses peuvent intervenir à des stades vitaux de leur développement intellectuel et physique.

Les infestations vermineuses touchent surtout les enfants d’âge scolaire – âgés de 5 à 15 ans – et elles peuvent entraîner un retard de la croissance physique, un affaiblissement des aptitudes physiques et des troubles des fonctions cognitives. Un mauvais état nutritionnel ne fait qu’aggraver leurs effets. Lorsque l’infection s’aggrave, les résultats et la fréquentation scolaires diminuent de manière significative.

L’eau salubre et un assainissement amélioré peuvent faire reculer de plus de trois quarts la morbidité due à la dracunculose et à la schistosomiase. Aujourd’hui, la dracunculose est sur le point d’être éradiquée – sa prévalence dans le monde est passée de 3,5 millions de cas en 1986 à environ 10 000 cas déclarés en 2005. Endémique dans 20 pays à la fin des années 1980, le ver de Guinée n'est plus endémique que dans 9 pays d'Afrique : Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Mali, Niger, Nigéria, Soudan et Togo.