Progress for Children Homepage
UN BILAN DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT, NUMÉRO 5, SEPTEMBRE 2006 Voir les numéros précédents >

Eau et assainissement dans les écoles

Eau et assainissement dans les écoles

L’eau insalubre et les mauvaises conditions d’hygiène ont non seulement des conséquences néfastes sur la santé des enfants de moins de 5 ans, mais elles ont aussi un impact négatif sur la santé, la fréquentation scolaire et les capacités d’apprentissage des enfants en âge d’être scolarisés.

L’UNICEF encourage la réalisation d’un objectif supplémentaire en marge des OMD, qui consiste à s'assurer que toutes les écoles sont munies d'équipements sanitaires adaptés aux besoins des enfants, ainsi que des programmes d’éducation en matière d’hygiène. Le plan de mise en œuvre du Sommet mondial pour le développement durable de 2002 donnait la priorité à l’assainissement dans les écoles, tandis que la Treizième Session de la Commission des Nations Unies pour le développement durable, tenue en 2005, renforçait cette position et soulignait la nécessité de fournir une éducation en matière d’hygiène dans les écoles.

La construction d’installations sanitaires appropriées dans les écoles est essentielle pour améliorer les taux de scolarisation, d’apprentissage et de fréquentation scolaire des filles et elle contribue à la réalisation des OMD 2 et 3. L’absence d’installations sanitaires et privées a un impact plus fort sur les filles que sur les garçons et contribue à la décision de leur permettre de fréquenter l’école et de poursuivre leur scolarité. Il arrive que les filles ne viennent pas à l’école pendant la menstruation ou qu’elles abandonnent leur scolarité à la puberté lorsque les écoles ne disposent pas d’installations sanitaires séparées pour les filles et les garçons.

En outre, les adolescentes sont fortement exposées au risque d’anémie, aggravée par des infections parasitaires, et de « stress dû à une carence en fer » lorsqu’elles n’ont pas accès à des installations sanitaires appropriées à l’école ou à la maison.

Tous les enfants obtiennent de meilleurs résultats et ont une meilleure image d’eux-mêmes lorsqu’ils vivent dans un milieu propre et hygiénique. Des installations sanitaires bien tenues et utilisées correctement, ainsi qu’un approvisionnement en eau suffisant pour l’hygiène personnelle et le lavage des mains, permettent d’éviter les infections et les infestations, tout en contribuant à la santé publique générale et à la protection de l’environnement.

Les programmes qui allient un assainissement amélioré et des installations pour le lavage des mains à une éducation en matière d’hygiène dans les écoles améliorent la santé des enfants pour le restant de leur vie et favorisent des changements positifs dans les communautés. Les évaluations sur le terrain révèlent que le seul fait d’inculquer aux enfants des notions d’hygiène et de leur apprendre à se laver les mains contribue à un renforcement des connaissances et à des changements de comportement positifs, surtout quand les écoles sont équipées d’un nombre suffisant de toilettes ou de latrines sécurisées et disposent de suffisamment d’eau pour le lavage des mains.