Progress for Children Homepage
UN BILAN DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT, NUMÉRO 5, SEPTEMBRE 2006 Voir les numéros précédents >

Tendances régionales vers la réalisation de la cible de l’OMD relative à l’eau.

Quatre régions en développement – le Moyen-Orient/Afrique du Nord, l’Asie du Sud, l’Asie de l’Est/Pacifique et l’Amérique latine/Caraïbes – ont de bonnes chances de pouvoir réduire de moitié d’ici à 2015 le pourcentage de la population qui n’a pas accès à un approvisionnement en eau potable. L’Afrique de l’Ouest/Afrique centrale, l’Afrique de l’Est/Afrique australe et l’ECO/CEI devront passer à la vitesse supérieure pour atteindre leur objectif.

Eau salubre

Eau salubre

L’évaluation des progrès a révélé que quatre régions en développement – l’Asie de l’Est/Pacifique, le Moyen-Orient/Afrique du Nord, l’Asie du Sud et l’Amérique latine/Caraïbes – sont sur la bonne voie pour atteindre les cibles de l’OMD relatives à l’eau potable. Cependant, l’Afrique subsaharienne, ainsi que l'Europe centrale et orientale/Communauté d’États indépendants (ECO/CEI) sont à la traîne.

Les progrès remarquables accomplis par l’Asie du Sud et l’Amérique latine/Caraïbes leur permettent d’espérer atteindre leurs objectifs en matière d’eau potable avec 10 ans d’avance. Dans ces deux régions, le nombre d’habitants sans accès à l’eau potable a diminué entre 1990 et 2004 – passant de 326 millions à 222 millions en Asie du Sud et de 74 millions à 50 millions en Amérique latine/Caraïbes.

Bien qu’en Afrique de l’Ouest/Afrique centrale la couverture soit passée de 49 % en 1990 à 55 % en 2004, la cible à atteindre d’ici à 2015 est de 75 %. Le nombre total d’habitants de la région sans accès à des sources améliorées d'eau potable a en fait augmenté entre 1990 et 2004. En Afrique de l’Est/Afrique australe, la situation est similaire, puisque la couverture est passée de 48 % en 1990 à 56 % en 2004, avec une cible redoutable à atteindre de 74 %. En ECO/CEI, par contre, la couverture a stagné à 91 % et le but à atteindre d’ici à 2015 est de 96 %.

L’Afrique subsaharienne représente environ 11 % de la population mondiale, mais près d’un tiers des personnes qui n’ont pas un accès approprié à l’eau potable vivent dans cette région. Des taux élevés de fécondité font que 54 millions d'enfants de moins de 5 ans n'ont pas accès à une source améliorée d'eau potable dans cette région, ce qui représente 40 % du total de 125 millions d'enfants non desservis. Les chiffres sont négligeables dans le monde industrialisé et ils atteignent 3 millions en ECO/CEI.