Progress for Children Homepage
UN BILAN DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT, NUMÉRO 5, SEPTEMBRE 2006 Voir les numéros précédents >

Définition des indicateurs

Définition des indicateurs

Les progrès en faveur de la réalisation des cibles de l’OMD relatives à l’eau et à l’assainissement sont mesurés par le pourcentage de la population utilisant des sources améliorées d’eau potable et des installations améliorées d’assainissement telles qu’elles sont définies ci-dessous.

Il s’agit d’indicateurs supplétifs. Il est plus probable que l’eau des sources améliorées soit potable comparée aux sources non améliorées, comme il est plus probable que les installations améliorées soient plus hygiéniques que les installations non améliorées. Mais il ne s’agit pas d’une mesure directe de l’eau potable et de l’assainissement de base tels qu’ils sont mentionnés dans la cible de l’OMD 7 qui demande une réduction de moitié du pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et à un assainissement de base.

Les sources d’eau améliorées risquent aussi de contenir des substances dangereuses pour la santé, et l’eau salubre est parfois contaminée pendant le transport et le stockage. Les enquêtes sur les ménages qui ont permis de compiler les données relatives à la couverture par l’eau potable ne fournissent pas d’informations sur la qualité de l’eau, ce qui exige une inspection sanitaire des sources d’eau potable, ainsi que des tests physiques, chimiques et microbiens de qualité de l'eau. Par conséquent, le pourcentage de la population qui utilise de l’eau réellement « potable » risque d’être plus faible que celui qui utilise des sources améliorées d’eau potable.

Les installations sanitaires « de base » sont les options les moins chères pour des équipements sans danger, hygiéniques et pratiques qui évitent que l’utilisateur et son milieu immédiat n'entrent en contact avec les excréta. Les installations publiques et partagées ne sont pas considérées comme améliorées et ne sont donc pas prises en compte dans le taux de couverture.

Sources d’eau potable Sanitation facilities
Améliorées Améliorées b

Eau courante dans un bâtiment, sur un terrain ou dans une cour
Robinet /fontaine publics
Puits tubé /forage
Puits creusé protégé
Source protégée
Collecte d’eau de pluie

Chasse d’eau vers :
  • système d’égout avec canalisations
  • fosse septique
  • latrine à fosse

Latrine améliorée à fosse ventilée (VIP)
Latrine avec couvercle
Toilette à compostage

Non améliorées Non améliorées
Puits creusé non protégé
Source non protégée
Charrette avec petit réservoir /fût
Camion citerne
Eau de surface (rivière, barrage, lac, étang, cours d’eau, canal, canal d’irrigation)
Eau en bouteille a
Chasse d’eau vers d’autres destinations c
Latrine à fosse sans couvercle/fosse ouverte
Seau
Toilette suspendue/latrine suspendue
Pas d’installation ou brousse/champ
  1. L’eau en bouteille n’est dans la catégorie améliorée que si le ménage utilise de l’eau d’une source améliorée pour faire la cuisine et pour l’hygiène personnelle.
  2. Seules les installations privées sont considérées comme améliorées.
  3. Les excréta sont envoyés dans la rue, une cour ou un terrain, un égout ouvert, un fossé, un chenal drainage, un canal ou un cours d’eau.