Progress for Children Homepage
UN BILAN DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT, NUMÉRO 5, SEPTEMBRE 2006 Voir les numéros précédents >

La voie à suivre

La planète est sur la bonne voie pour atteindre sa cible de réduction du pourcentage de la population qui n’a pas accès de façon durable à l’eau potable, bien qu’elle ait peine à ne pas se laisser distancer par la croissance démographique et une urbanisation galopante.

La cible de l’assainissement ne sera simplement pas atteinte sans une accélération notable des progrès et dans ce cas, 2,4 milliards de personnes n’auront toujours pas accès à un assainissement de base en 2015.

Pour les deux cibles, l’Afrique subsaharienne est à la traîne ; en termes d’assainissement, pour l’Asie du Sud, la route est encore longue, bien qu’elle ait doublé ses services entre 1990 et 2004.

Les enfants de la planète ont droit à l’eau potable et à un assainissement de base, ainsi qu’à la santé qu’ils garantissent. Les progrès soutenus en matière de santé, de nutrition et d’éducation dépendent dans une large mesure des améliorations apportées à l’approvisionnement en eau et à l’assainissement. Les avantages de la vaccination complète des enfants sont totalement perdus, par exemple, si l’enfant succombe à une maladie diarrhéique. 

Les progrès relativement lents accomplis dans le secteur de l’assainissement par rapport à l’approvisionnement en eau montrent qu’il est urgent d’accélérer la cadence. On s’accorde aujourd’hui pour reconnaître que les services d'assainissement jouent un rôle important dans l'amélioration de la santé et la préservation des acquis dans d’autres secteurs et l’on sait que les changements de comportement en matière d’hygiène sont essentiels pour épargner des vies d’enfants.

On déplore une absence de progrès en faveur de la réalisation des OMD dans trois secteurs critiques :