Progress for Children Homepage
UN BILAN DE LA NUTRITION NUMÉRO 4, MAI 2006 Voir les numéros précédents >

Video

Vitamine A pour le Myanmarbas | haut débit
(Real player)


La vitamine A est indispensable au bon fonctionnement du système immunitaire et à la survie, à la croissance et au développement des enfants. La prise de suppléments fortement dosés tous les quatre à six mois a un impact spectaculaire sur la santé des enfants âgés de six à 59 mois, la diminution du risque de décès pouvant aller jusqu’à 23 %16.

Supplémentation en vitamine A

Supplémentation en vitamine A

Dans le monde en développement, le taux global de supplémentation en vitamine A administrée à des enfants âgés de six à 59 mois était de 61 % en 2003. Globalement parlant, le taux est supérieur à la moyenne (76 %) dans les pays les moins avancés, où le besoin est inévitablement le plus grand. L’Asie du Sud a le taux de supplémentation le plus faible (58 %) et la région de l’Asie de l’Est et du Pacifique (à l’exclusion de la Chine) le taux le plus élevé (73 %). L’Afrique de l’Ouest et centrale a un taux de 60 % et l’Afrique de l’Est et australe atteint 68 % des enfants ciblés. Les données disponibles ne permettent pas de présenter un taux global pour la région d’Amérique latine et des Caraïbes, celle de l’ECO/CEI et celle du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.17

Des difficultés techniques et financières ont empêché un grand nombre de pays d’évaluer le véritable niveau de l’avitaminose A, mais on estime qu’entre 100 et 140 millions d’enfants sont touchés par cette « faim cachée ». La plupart de ces enfants vivent dans les régions les moins avancées de l’Asie du Sud et de l’Afrique subsaharienne.18 Selon des estimations récentes, plus de 43 millions d’enfants vivant en Afrique subsaharienne risquent une avitaminose A.19

 

16  Beaton, et al., Effectiveness of Vitamin A Supplementation in the Control of Young Child Morbidity and Mortality in Developing Countries, ACC/SCN State of the Art Series, Nutrition PolicyPaper No. 13, 1993.
17  Les taux de supplémentation en vitamine A sont basés sur les estimations les plus récentes dont on dispose pour la période 1998–2004..
18  Fonds des Nations Unies pour l’enfance, ‘Vitamin A Supplementation: Progress for child survival’, Document de travail établi par la Section nutrition, UNICEF, New York, 2005.
19  Aguayo, Victor M. et Shawn K. Baker, ‘Vitamin A Deficiency and Child Survival in sub-Saharan Africa: A reappraisal of challenges and opportunities’, Food and Nutrition Bulletin, vol. 26, n° 4, 2005, pp. 348 à 355.