Progress for Children Homepage
UN BILAN DE LA NUTRITION NUMÉRO 4, MAI 2006 Voir les numéros précédents >

Video

Faible poids à la naissance en Indebas | haut débit
(Real player)


Chaque année, plus de 20 millions d’enfants ont à la naissance un poids inférieur à 2 500 grammes. Cela représente 17 % de l’ensemble des naissances dans le monde en développement – taux plus de deux fois plus élevé que dans les pays industrialisés (7 %).9 Les nourrissons ayant un faible poids de naissance risquent de mourir pendant les premiers mois ou les premières années de leur existence. Ceux qui survivent risquent d’avoir un système immunitaire déficient et, plus tard, de contracter plus facilement des maladies chroniques telles que le diabète et les cardiopathies.

Faible poids à la naissance

Faible poids à la naissance

Plus de 96 % des naissances d’enfants présentant une insuffisance pondérale se produisent dans le monde en développement, ce qui dénote la probabilité accrue de la naissance de ces bébés dans une situation socioéconomique défavorable, où les femmes courent un plus grand risqué d’avoir un régime alimentaire déficient et sont plus vulnérables à l’infection, et où elles ont davantage tendance à se livrer à des occupations physiquement éprouvantes pendant la grossesse.10 Cela dénote également le fait que la dénutrition est un problème qui se transmet d’une génération à l’autre : l’impact de ce problème est transmis aux enfants par des mères qui sont elles-mêmes en mauvaise santé ou dénutries.

L’incidence du faible poids à la naissance présente des variations importantes d’une région à l’autre. L’Asie du Sud est celle où l’incidence est la plus forte (31 % des enfants présentent une insuffisance pondérale à la naissance) et la région de l’Asie de l’Est et du Pacifique celle où elle est la plus faible (7 %). Près de 40 % des bébés à faible poids de naissance du monde en développement vivent en Inde. En Afrique subsaharienne, 14 % des bébés présentent une insuffisance pondérale à la naissance et dans la région du Moyen-Orient/Afrique du Nord, la proportion est de 15 %.

Toutefois, il est difficile d’assurer un suivi fiable de cet indicateur essentiel dans la mesure où 58 % des nourrissons du monde en développement ne sont pas pesés à la naissance. Cette proportion est la plus élevée en Asie du Sud (74 %) et en Afrique subsaharienne (65 %).11

Par ailleurs, il est difficile de dégager une tendance car on manque d’estimations comparables dans le temps, tant dans les pays qu’entre les pays. Cela étant, il ressort d’une analyse de données tendancielles limitées que l’incidence du faible poids de naissance est demeurée à peu près constante entre 1990 et 2000 tant en Afrique subsaharienne qu’en Asie.12

 

9 L’incidence du faible poids à la naissance est basée sur les estimations les plus récentes dont on dispose pour la période 1998-2004.
10  Fonds des Nations Unies pour l’enfance et Organisation mondiale de la Santé, Low Birthweight: Country, regional and global estimates, UNICEF et OMS, New York et Genève, 2004, pp. 2–3.
11  Fonds des Nations Unies pour l’enfance et Organisation mondiale de la Santé, Low Birthweight: Country, regional and global estimates, UNICEF et OMS, New York et Genève, 2004, p. 9.
12  Les estimations de tendances du faible poids de naissance sont basées sur des enquêtes réalisées dans 20 pays en développement et couvrant environ la moitié de la population du monde en développement (à l’exclusion de la Chine). Voir également Low Birthweight: Country, regional and global estimates.