Progress for Children Homepage
UN BILAN DE LA NUTRITION NUMÉRO 4, MAI 2006 Voir les numéros précédents >

L’incidence la plus faible des cas d’insuffisance pondérale à la naissance est constatée dans les pays industrialisés et dans la région de l’Asie de l’Est/Pacifique.

L’Asie du Sud a l’incidence la plus forte.

Pays industrialisés

Beaucoup de pays industrialisés recueillent des données sur l’état nutritionnel, mais ils les analysent à l’aide d’une méthodologie qui ne permet pas d’établir des comparaisons avec les données en provenance des pays en développement. Les Etats-Unis sont le seul pays industrialisé qui présente des chiffres comparables: 2 %t des enfants y souffrent d’insuffisance pondérale, 1% présente un retard de croissance et 6 % sont atteints de cachexie.

Le taux moyen de l’insuffisance pondérale à la naissance dans les pays industrialisés est de 7 %, c au même niveau que la région de l’Asie de l’Est et du Pacifique. Le taux le plus faible du monde industrialisé (4 %) est enregistré en Estonie, en Finlande, en Islande, en Lituanie et en Suède. Ce taux reflète une bonne nutrition maternelle. Mais le pourcentage de nourrissons ayant un faible poids à la naissance est en augmentation depuis quelques années, phénomène attribué à l’augmentation du nombre des naissances multiples, aux grossesses tardives et au perfectionnement des techniques médicales et des soins prénatals, qui permet à un plus grand nombre de bébés nés avant terme de survivre.34

Dans les pays industrialisés, ce sont les disparités -- selon le sexe, le lieu et le niveau socio-économique, à l’intérieur d’un même pays et d’un pays à l’autre -- qui représentent la plus grave menace pour la nutrition de l’enfant. Les inégalités sociales sont en progression, en particulier dans certains pays d’Europe orientale.35

Il semble bien, même si les données sont insuffisantes, que les  taux d’iodation du sel soient en baisse, à cause d’un relâchement de la vigilance.36 L’iodation universelle du sel devrait pourtant constituer une priorité autant pour ces pays que pour les pays en développement.

De même, les données relatives à l’allaitement exclusif au sein sont limitées. Les taux sont généralement faibles dans les pays industrialisés et ne s’améliorent que lentement en Europe.

La malnutrition est un problème dans les pays industrialisés, mais elle est surtout due à des régimes et des pratiques alimentaires inappropriés. L’augmentation des taux d’obésité est devenue un grave problème de santé publique dans certaines zones des pays industrialisés et aussi, de plus en plus, dans beaucoup de pays en développement.37 Particulièrement préoccupante est la coexistence, surtout au sein des groupes défavorisés de la population, de ce que l’on appelle le « double fardeau de la maladie », l’obésité et les maladies non transmissibles se rencontrant dans les communautés, voire dans les familles, où la dénutrition des enfants est répandue.

L’obésité augmente les risques pour l’état général de santé, notamment une plus forte incidence de maladies cardiovasculaires, d’hypertension, de diabète non insulinodépendant et autres graves maladies. Dans plusieurs pays d’Europe de l’Ouest, le pourcentage d’enfants atteints de surnutrition, et notamment d’enfants obèses, a doublé du début des années 80 à la fin des années 90. Dans plusieurs régions d’Europe du Sud, un enfant sur trois présente une surcharge pondérale.38

 

34  Organisation de la coopération et du développement économiques OCDE, Health at a Glance: OECD Indicators 2005, p. 32.
35  Organisation mondiale de la Santé, European Health Report 2005: Public health action for healthier children and populations, Bureau régional de l’OMS pour l’Europe, Copenhague, 2005.
36  Andersson, M., et al., Iodine Deficiency in Europe: A continuing public health problem, A WHO/UNICEF Report, Organisation mondiale de la Santé, Genève, 2004.
37  Darnton-Hill, Ian, C. Nishida et W.P.T. James, ‘A life course approach to diet, nutrition and the prevention of chronic diseases’, Public Health Nutrition, vol. 7, n° 1A, 2004, pp. 101 à 121.
38  OMS, European Health Report, Public health action for healthier children and populations, Bureau régional de l’OMS pour l’Europe, Copenhague, 2005.