PROGRÉS POUR LES ENFANTS
UN BILAN DE LA VACCINATION NUMÉRO 3, SEPTEMBRE 2005 Voir tous les rapports >
La région va probablement maintenir sa couverture, voire l'élargir encore.

La région de l'ECO/CÉI dans son ensemble a atteint l'objectif qui consiste à afficher une couverture vaccinale de 90 % contre la rougeole en 2003. Le défi consiste aujourd'hui à vacciner les 10 % restants des enfants – ceux qui vivent dans des régions retirées, les pauvres des zones urbaines, les minorités et les enfants dans des situations de conflit – qui ne bénéficient toujours pas de la vaccination de base.

La protection contre la rougeole dans la région de l'ECO/CÉI s'est améliorée à un taux moyen de 0,8 points de pourcentage depuis 1992. La région va probablement pouvoir maintenir, voire élargir cette couverture. Le nombre de cas de maladies évitables diminue et en 2002, l'Europe, y compris les pays de l'ECO/CÉI, a été certifiée zone exempte de poliomyélite.

Sur les 20 pays de la région, 15 ont déjà atteint l'objectif de 90 % pour la vaccination contre la rougeole et trois autres pays – la Bosnie-Herzégovine, la Serbie-et-Monténégro et le Tadjikistan – ont de bonnes chances de l'atteindre, chacun d'entre eux ayant besoin d'un taux annuel de croissance inférieur à celui qu'ils ont déjà affiché entre 1992 et 2003. En Bosnie-Herzégovine, l'amélioration du taux de vaccination depuis la fin de la guerre civile en 1995 fut impressionnante; elle a dépassé la cible de 90 % de couverture en 2001 avant de repasser au-dessous de la barre en 2003.

Cependant, même dans une région qui affiche des indicateurs aussi positifs pour la vaccination, deux pays vont devoir procéder à des améliorations pour atteindre leur objectif : la Turquie et la Géorgie. La Turquie a maintenu un taux de couverture proche de 90 % pour le BCG, le vaccin qui protège contre la tuberculose, pendant plus d'une décennie, montrant ainsi de quoi elle est capable; mais en ce qui concerne les autres vaccins, les résultats sont plus mitigés. La vaccination contre la rougeole avait atteint le seuil de 90 % en 2001 avant de retomber à 75 % en 2003. Avec un taux de couverture de routine de la rougeole de 73 % en 2003, la Géorgie devra doubler son taux moyen d'accroissement : de 1,2 points de pourcentage pour la période 1990–2003 elle devra passer à 2,4 points de pourcentage pendant la période 2004–2010.

La couverture vaccinale qui est généralement forte a permis à cette région de concentrer son attention sur les enfants qui avaient été difficiles à atteindre jusque là. Les systèmes nationaux de suivi et de surveillance ont été adaptés de façon à pouvoir utiliser des données ventilées. En outre, la Géorgie et la Serbie-et-Monténégro ont organisé des campagnes de « rattrapage » ciblées afin de vacciner les enfants du groupe ethnique rom et les enfants déplacés. La campagne lancée en Serbie-et-Monténégro s'est avérée particulièrement efficace et elle a aussi permis d'enregistrer tous les enfants qui manquaient à l'appel.

NOTE SUR LES ANALYSES RÉGIONALES

PROGRÈS POUR LES ENFANTS
Avant-propos
Épargner des millions de vies
Afrique de l'Est/Afrique australe
Afrique de l'Ouest/Afrique centrale
Asie du Sud
Moyen-Orient/Afrique du Nord
ECO/CEI (You are here)
Amérique latine/Caraïbes
Asie de l'Est/Pacifique
Pays industrialisés
Agir sur plusieurs fronts
Tableaux