PROGRÉS POUR LES ENFANTS
Parité des sexes et enseignement primaire : numéro 2, avril 2005 Voir tous les rapports >
MalgrÈ des amÈliorations, la scolarisation des enfants dans le primaire reste faible.

L'Asie du Sud a un taux net d'inscription/de fréquentation dans le primaire qui est le plus faible du monde en dehors de l'Afrique subsaharienne. Des progrès ont néanmoins été réalisés. Pendant la période allant de 1980 à 2001, le taux net d'inscription/de fréquentation s'est amélioré de 0,9 % par an en moyenne, ce qui correspond au deuxième taux d'accroissement régional du monde.

Mais la scolarisation des enfants dans le primaire se maintient à un niveau inacceptable. En 2001, près du tiers des enfants du monde qui ne sont pas scolarisés vivaient en Asie du Sud. L'Inde comptait à elle seule 26,8 millions (23 %) des 115 millions d'enfants qui n'allaient pas à l'école primaire dans le monde, le Pakistan 7,8 millions (7 %) et le Bangladesh 3,8millions (3 %).

L'offre éducative diffère considérablement d'un pays à l'autre. Cela va de Sri Lanka, qui est déjà parvenu à l'éducation primaire pour tous, aux Maldives, qui étaient sur le point d'y parvenir quand le tsunami a anéanti en 20 minutes 20 ans de progrès, à l'Afghanistan et au Bhoutan, où un petit peu plus de la moitié de la population en âge d'aller à l'école primaire est scolarisée.

Bien que le taux d'accroissement annuel moyen de la scolarisation des filles dans le primaire ait été au moins deux fois plus élevé que celui des garçons pendant la période allant de 1980 à 2001, les disparités entre les sexes restent inacceptables. L'écart entre les sexes était particulièrement marqué en Afghanistan en 2001 et d'après les projections de l'UNICEF pour 2005, il y a au Pakistan 83 filles seulement pour 100 garçons scolarisés et au Népal 89. L'éducation des filles est entravée par des structures sociales telles que les castes et une condition sociale inférieure à celle des hommes, en Inde et au Népal en particulier.

Le Bangladesh est le pays qui a le mieux réussi à accroître la scolarisation des filles dans le primaire et il est, d'après les projections de l'UNICEF, bien parti pour parvenir à la parité des sexes d'ici à 2005, aux côtés des Maldives et de Sri Lanka (les projections ont été faites avant le tsunami).

Des stratégies radicales et des mesures énergiques devront être adoptées pour réduire de manière significative le nombre considérable d'enfants non scolarisés en Asie du Sud.

PROGRÈS POUR LES ENFANTS
Avant-propos
LA PARITÉ DES SEXES
Afrique de l'Est/Afrique australe
Afrique de l'Ouest/Afrique centrale
Asie du Sud (You are here)
Moyen-Orient/Afrique du Nord
ECO/CEI
Amérique latine/Caraïbes
Asie de l'Est/Pacifique
Pays industrialisés
Note finale
Tables