PROGRÉS POUR LES ENFANTS
Parité des sexes et enseignement primaire : numéro 2, avril 2005 Voir tous les rapports >

La journée de mars 2002 où j'ai assisté, à Kaboul, à la rentrée des classes de 3 millions d'enfants afghans après des années de guerre, fait partie des souvenirs les plus mémorables de mes fonctions de Directrice générale de l'UNICEF. Si je n'en avais pas déjà été persuadée, cette journée remarquable m'aurait convaincue de la très grande importance de l'éducation dans la vie des enfants du monde.

L'éducation est bien plus qu'une simple affaire d'instruction. Elle sauve des vies : des adolescents qu'elle protège contre le VIH/SIDA aux nourrissons qui sont sauvés par les connaissances de leur mère en matière de santé et de nutrition. Et elle transforme des vies : des enfants réfugiés à qui elle procure un sentiment de stabilité, même dans un camp et en situation d'urgence, à la jeune Sadiqa de Kaboul, qui, à 12 ans, a passé pendant ses vacances d'hiver trois mois à suivre des cours de rattrapage, pour compenser les années perdues et qui rêve de devenir un jour présidente de l'Afghanistan.

Ce bilan - qui fait partie d'une série dans laquelle l'UNICEF évalue les progrès effectués pour les enfants dans la perspective de l'échéance de 2015 - porte sur les avancées réalisées en vue d'atteindre les deuxième et troisième objectifs du Millénaire pour le développement, qui consistent à parvenir à l'éducation primaire pour tous et à l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Ce bilan intervient à un moment crucial : 2005 est l'année où la première étape du Millénaire - éliminer les disparités entre les sexes dans l'enseignement primaire et secondaire - doit être atteinte.

Il n'y a pas de temps à perdre. Il ressort de ce bilan que dans de nombreuses régions et de nombreux pays, cette étape ne sera pas atteinte.

L'éducation est le droit de tous les enfants : les filles comme les garçons, les riches comme les pauvres. Investir dans l'éducation - et dans l'éducation des filles en particulier - demeure notre meilleur espoir d'intensifier les progrès en vue d'atteindre les objectifs généraux de développement humain que la communauté internationale s'est engagée à atteindre.

J'espère que cette communauté, qui a si bien réagi au tsunami catastrophique d'Asie, saura se mobiliser aussi vite et aussi efficacement pour la cause de la parité des sexes dans l'éducation.

Carol's Signature Carol Bellamy
Directrice générale de l'UNICEF

PROGRÈS POUR LES ENFANTS
Avant-propos (You are here)
LA PARITÉ DES SEXES
Afrique de l'Est/Afrique australe
Afrique de l'Ouest/Afrique centrale
Asie du Sud
Moyen-Orient/Afrique du Nord
ECO/CEI
Amérique latine/Caraïbes
Asie de l'Est/Pacifique
Pays industrialisés
Note finale
Tables