PROGRÉS POUR LES ENFANTS
Parité des sexes et enseignement primaire : numéro 2, avril 2005 Voir tous les rapports >

Les progrès réalisés à ce jour laissent penser que les OMD relatifs à l'éducation sont encore tout à fait réalisables. Il est encore possible que, d'ici à 2015, tous les garçons et les filles du monde aillent à l'école et achèvent un cycle d'études primaires complet.

LíÈducation níest pas une option facultative ‚ cíest un droit fondamental.

Lorsqu'on considère le montant actuel de l'aide affectée à l'enseignement de base, la somme supplémentaire de 5,6 milliards de dollars par an nécessaire d'après les estimations (11) à la réalisation de l'enseignement primaire pour tous d'ici à 2015 peut paraître problématique. Mais parvenir à ces objectifs, c'est en grande partie une question de priorités.

La mobilisation massive de sympathie et de dons privés du monde entier qu'a suscitée le tsunami asiatique laisse penser qu'il est possible que la communauté internationale fasse passer les exigences de notre humanité commune avant la tendance à l'immobilisme – et que les gouvernements tiennent les promesses qu'ils ont faites au Sommet du Millénaire.

Il existe déjà sur le terrain trois grandes initiatives, mutuellement complémentaires, qui s'efforcent d'atteindre les objectifs en matière d'éducation :

En outre, à l'échelon national et local, on dispose maintenant d'un degré élevé d'expertise et d'expérience de ce qui fonctionne et ne fonctionne pas. Il est possible d'en tirer parti à condition d'affecter les efforts et les ressources là où cela est nécessaire.

Parmi les politiques et stratégies les plus importantes adoptées en faveur de l'éducation pour tous figurent : l'abolition des frais de scolarité et des frais apparentés; il s'agit là d'une des mesures fondamentales qui peuvent aider les pays à faire progresser d'un pas de géant les taux de participation scolaire.

Il faut constamment surveiller les échéances intermédiaires, et tenir les dirigeants responsables de leurs actes s'ils ne respectent pas leurs engagements. Mais que personne ne prétende, au vu des indicateurs intermédiaires, que l'objectif de l'enseignement primaire pour tous est hors de notre portée; c'est un objectif réaliste, abordable est réalisable, et c'est le droit inaliénable de nos enfants.

PROGRÈS POUR LES ENFANTS
Avant-propos
LA PARITÉ DES SEXES
Afrique de l'Est/Afrique australe
Afrique de l'Ouest/Afrique centrale
Asie du Sud
Moyen-Orient/Afrique du Nord
ECO/CEI
Amérique latine/Caraïbes
Asie de l'Est/Pacifique
Pays industrialisés
Note finale (You are here)
Tables