Partenariats avec la société civile

Lancement de l'« Alliance pour les enfants » du Parlement européen

Image de l'UNICEF
© Eurochild/2011/Becker
À partir de la gauche : Ezio Perillo, Directeur des Affaires législatives au Service juridique du Parlement européen; Roberta Angelilli, Vice-présidente du Parlement européen responsable des enfants; et le Directeur de l'UNICEF à Bruxelles, Philippe Cori.

BRUXELLES, Belgique, 6 avril 2011 – Le Parlement européen vient de lancer une nouvelle « Alliance pour les enfants » en partenariat avec l'UNICEF et un groupe d'ONG internationales – le Groupe d'action pour les droits de l'entant – dont Save the Children, Plan International, Eurochild et World Vision.

L'alliance est une opération informelle et multipartite émanant de parlementaires qui se sont unis pour augmenter l'importance des questions concernant les enfants au sein du Parlement européen, constitué de 736 membres des 27 pays de l'Union européenne. Elle a pour but de créer des synergies entre les commissions et d'intégrer les droits de l'enfant dans l'action officielle du corps législatif.

« Un impact direct »
Roberta Angelilli, Vice-présidente du Parlement européen responsable des enfants et présidente de sept commissions parlementaires, a co-signé le mois dernier un document invitant tous les membres du Parlement européen à se joindre à l'Alliance pour les enfants. La réaction au sein des commissions a témoigné d'un vaste intérêt pour les questions concernant les enfants.

« Une grande partie des décisions que nous prenons dans notre travail de membres du Parlement européen a un impact direct sur la qualité de la vie des enfants, leurs droits et leurs possibilités », a déclaré Roberta Angelilli. « Grâce à la mise en place d'un groupe de travail, nous voulons créer une action synergique qui place constamment les intérêts et le bien-être des enfants au cœur des politiques européennes ».

De nouvelles occasions
Durant la réunion inaugurale de l'Alliance pour les enfants, le Service juridique du Parlement européen a exposé en détail les occasions qu'avait le parlement de bâtir une stratégie juridique sur les droits de l'enfant en s'appuyant sur les nouvelles provisions du Traité de Lisbonne de l'UE.

Image de l'UNICEF
© European Parliament/2011
L'« Alliance pour les enfants » est présentée sur le site Internet du Parlement européen.

Les membres de l'alliance se sont également mis d'accord pour préparer un rapport inter-commissions sur la nouvelle stratégie appelée « Agenda de l'UE pour les droits de l'enfant ». Le Commissaire européen responsable des questions concernant les enfants s'exprimera lors de la prochaine réunion de l'alliance pour présenter l'agenda.

Parallèlement, l'alliance demande à chaque commission concernée du Parlement européen de désigner une personne qui puisse être contactée pour les questions de droits de l'enfant; de mettre en avant les questions concernant les enfants dans le travail des commissions; et d'assurer une liaison pour veiller à ce que les parlementaires intéressés soient alertés sur les travaux à venir concernant les enfants.

Action au nom des enfants
L'UNICEF a préparé un avant-projet de « Principes à l'attention des parlementaires » que les membres de l'Alliance pour les enfants seront priés de signer et d'adopter lors des prochaines réunions du groupe. Les principes engagent les parlementaires à utiliser la Convention de l'ONU relatives aux droits de l'enfant comme base de travail – et d'agir au moins une fois au nom des enfants pendant chaque session parlementaire.

L'alliance a été présentée sur la page d'accueil du site Internet du Parlement européen, attirant davantage d'attention sur son rôle de coordinateur.

Le Bureau de l'UNICEF à Bruxelles est a l'origine de l'Alliance pour les enfants du Parlement européen et animera ses réunions avec le Groupe d'action pour les droits de l'enfant.


 

 

Partenariat UNICEF-Union européenne

Recherche