Analyse de politiques et partenariats pour les droits des enfants

Le 20ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant est célébré par des manifestations dans le monde entier

Image de l'UNICEF
© UNICEF Sénégal/2009/Shryock
Lors de la commémoration officielle de la CDE, une fille danse dans une école d'un quartier de Point E, à Dakar, au Sénégal, le 20 novembre 2009

NEW YORK, États-Unis, 4 décembre 2009 – La Convention relative aux droits de l'enfant (CDE), un accord sur les droits de l'homme sans précédent qui codifie les droits de tous les enfants, a célébré son 20ème anniversaire le 20 novembre. Cette étape importante a été commémorée par des manifestations dans le monde entier. 

Ce qui suit ne sont que quelques uns des nombreux évènements ayant eu lieu.

Les Nations Unies ont officiellement commémoré le 20ème anniversaire avec un débat/rencontre auquel ont participé le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, le Président du Conseil d'administration de l'UNICEF Oumar Daou, la Directrice générale de l'UNICEF Ann M. Veneman et qui avait pour modérateur le Défenseur des enfants affectés par la guerre auprès de l'UNICEF, Ishmael Beah. 

 Des parlementaires et des représentants de gouvernements de haut niveau des pays du monde entier, dont l'Angola, l'Azerbaïdjan, le Lesotho et Myanmar, se sont également joints à cette commémoration mondiale.

De nombreux parlementaires ont pris des mesures supplémentaires en lançant de nouvelles initiatives pour faire progresser les droits de l'enfant. Le Parlement de Géorgie, avec l'UNICEF, a créé un Conseil des droits de l'enfant pour surveiller la mise en place de la CDE.

Le Parlement turc a lancé un site Internet interactif de surveillance des droits de l'enfant sur lequel les citoyens pourront faire des rapports confidentiels auprès de la Commission parlementaire de surveillance des droits de l'enfant créée il y a un an et qui a été constituée pour garantir les droits de l'enfant. La Mongolie a ouvert un Centre des droits de l'enfant pour former et sensibiliser les parlementaires aux problèmes des droits de l'enfant et réactivé le Groupe parlementaire sur le développement, la protection et la participation de l'enfant afin de créer des réformes juridiques adaptées aux enfants.

Le Gouvernement fédéral de transition somalien a annoncé qu'il avait l'intention de ratifier la Convention relative aux droits de l'enfant.

Le lancement d'une édition spéciale du rapport « La Situation des enfants dans le monde » s'est également déroulé dans de nombreux pays et de nombreux participants de haut niveau y ont assisté, dont la Première Dame Janet K. Museveni en Ouganda; le ministre du Développement social et le ministre pour la Condition des femmes, des enfants et des personnes handicapées en Afrique du Sud; le ministre d'État pour l'Indépendance des femmes et la protection des enfants en Indonésie; et la ministre d'État des Affaires féminines en Éthiopie, Frenesh Mekuria. 

En outre, deux jours avant l'anniversaire de la CDE, a eu lieu la première Journée mondiale de prière et d'action pour les enfants. Des chefs religieux se sont réunis pour débattre des droits de l'enfant. A Fidji, des responsables se sont rencontrés pour un débat sur le thème « Lutte contre le VIH et le SIDA : qu'est-ce qui met le plus les enfants en danger ? » 

Participation des enfants

Les manifestations consacrées à la CDE ont également donné aux enfants la possibilité de s'adresser directement aux parlementaires. Plus de 70 enfants du Costa Rica ont rencontré et parlé avec des candidats aux présidentielles de 2010 ainsi qu'avec des représentants politiques pour discuter des projets du gouvernement liés aux droits de l'enfant. En Angola, de jeunes participants ont exprimé leurs inquiétudes à propos de la violence contre les enfants et le droit à des soins de santé et une éducation de qualité durant une séance parlementaire spéciale. Et un Parlement des enfants a siégé au Malawi et en Ouganda.   

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mozambique/2009
Cecilia Dimande, une journaliste d'une émission radio réalisée par des enfants pour des enfants, s'exprime lors d'un évènement consacré à la CDE à Maputo, au Mozambique.

Les jeunes sont aussi descendus dans les rues pour mieux sensibiliser le public aux droits de l'enfant. Les jeunes du Lesotho ont diffusé des messages sur la protection et les droits de l'enfant alors qu'ils marchaient ver le parlement tout comme plus de 500 enfants de la Sierra Leone qui ont défilé dans les rues de Freetown jusqu'à Victoria Park où ils ont présenté des messages au Vice-Président Alhaji Samuel Sam-Sumana.

Les écoliers portant des T-shirts jaune vif ont défilé dans les rues d'Addis-Abéba, en Éthiopie, avec une fanfare pour attirer l'attention sur le 20ème anniversaire. 

Les enfants ont été accompagnés par des responsables du gouvernement et divers adultes pour une marche commémorative en direction de Bujumbura, la colline la plus escarpée du Burundi dans le cadre des activités consacrées aux 20 ans de la CDE.

Des centaines d'enfants se sont réunis à Dakar, au Sénégal, pour jouer des sketches concernant les droits de l'enfant à être protégé de la violence et des mauvais traitements. Parmi le public figurait le Ministre sénégalais de l'Education, Kalidou Diallo. A Karachi, au Pakistan, les enfants de 37 écoles ont fait part de leurs opinions à leurs parents, aux enseignants et aux dirigeants politiques.

Le pouvoir de l'art

L'art, l'écriture et la musique sont chacun de bons moyens de faire passer les informations concernant la CDE et de donner aux enfants une chance de s'exprimer, un de leurs droits fondamentaux.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Libéria/2009/Gordon
La Présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf visite le stade Samuel K. Doe à Monrovia, au Libéria, où des enfants se sont rassemblés pour le premier Festival des enfants afin de célébrer le 20ème anniversaire.

Des oeuvres d'art réalisées par des enfants ont fait l'objet d’expositions dans un certain nombre d'endroits parmi lesquelles l'exposition photographique « L'art dans chacun de nous » au siège de l'UNICEF à New York ainsi que des expositions photographiques à Ramallah, Gaza, au Sénégal, au Pakistan et dans d'autres endroits.

Douze enfants du Myanmar, d'origines socioéconomiques diverses, ont produit des essais dans une brève anthologie intitulée « Récits écrits par des enfants » après avoir participé à un atelier d'écriture de quatre jours au mois d'octobre et qui était conduit par un animateur expérimenté, un reporter du « Myanmar Times ».

De jeunes metteurs en scène du monde entier ont produit des clips vidéo d'une durée d'une minute sur les droits de l'enfant grâce à l'atelier « oneminutejr ». L'atelier s'est déplacé dans 12 pays dont le Niger, l'Ukraine et le Vietnam.

La mission de l'UNICEF au Mozambique a rendu hommage à un groupe varié d'artistes dont le travail a permis de faire progresser les droits des enfants. Il y avait par exemple le peintre Malangatana - qui, il y a 20 ans, lors de l'adoption de la CDE, a peint une large fresque dans le bureau de l'UNICEF à Maputo – et d'autres peintres, musiciens et acteurs qui ont mobilisé des personnes dans tout le pays grâce à leur travail sur les questions touchant aux enfants.

Le Festival international des droits de l'enfant, un festival de plus de 20 documentaires consacrés aux histoires et aux opinions des enfants, a été présenté à travers le monde dans plus de 20 pays dont la Croatie, la Gambie, l'Inde, la Jordanie, les Maldives, le Nigéria et l'Ukraine.

L'Ambassadeur de l'UNICEF Canada, Steve Barakatt, a composé un hymne aux droits de l'enfant qui a été joué lors de la commémoration aux Nations Unies. Steve Barakatt s'est également produit avec l'Orchestre des élèves du conservatoire national Edward Said et l'Ensemble Maqamat au palais de la culture de Ramallah, Territoire palestinien occupé, le 21 novembre.

 Le Prix des Jeunes écrivains indonésiens a été attribué à deux jeunes écrivains choisis parmi plus de 1500 noms dans le cadre d'une recherche menée au niveau national pour les meilleurs essais sur la réalisation des droits de l'enfant. 

Le recours au jeu pour concrétiser les droits

L'UNICEF et l'Association de volleyball de Zambie ont organisé une formation au volleyball d'une durée de trois jours et un tournoi pour les enfants atteints de handicaps. Le Ministre adjoint des sports, de la jeunesse et du développement de l'enfant, Christopher Kalila, a assisté à l'évènement.

 

Image de l'UNICEF
© UNICEF Autriche/2009
Un tramway de la ligne 1, à Vienne, en Autriche, décoré de posters destinés à attirer l'attention sur la Convention.

L'UNICEF et Right to Play Palestine ont épaulé des activités sportives et de loisirs à l'intention de centaines d'enfants de Cisjordanie, à commencer par une activité principale à Ramallah. La même chose a été réalisée avec quatre ONG axées sur les adolescents à Gaza. Ces activités comprenaient un marathon, des jeux pour les enfants, des pièces de théâtre et des danses folkloriques. 

Plus de 40 000 enfants du Liberia ont participé au premier Festival des enfants du pays qui comprenait de la musique, de la danse, des compétitions littéraires et sportives, des ateliers de travail et des spectacles.

 Plus de 300 enfants kényans ont couru dans les rues affairées du centre de Nairobi à l'occasion de la course « Courons pour nos droits ». Après l'épreuve, les enfants ont présenté leur vision d'un Kenya meilleur au ministre de la Justice du pays, Mutula Kilonzo. 

Médias et sensibilisation

La CDE a bénéficié d’une vaste couverture médiatique dans le monde entier.

L'agence de presse Xinhua (Chine nouvelle) a lancé une édition spéciale à l'occasion des 20 ans de la CDE ainsi que la Journée mondiale de l'information pour les enfants, une émission diffusée pendant 24 heures sur Xinhua Télévision.

En Afrique du Sud, un supplément spécial sur les droits de l'enfant a été publié par l'un des principaux journaux du pays, « The Mail & Guardian ». Une émission en quatre parties a également été diffusée sur une station de radio nationale.

La vaste couverture médiatique de la CDE en Mongolie comprenait une série d'articles dans la presse sur les tribunaux pour jeunes, les soins alternatifs et le 20ème anniversaire, un programme télévisé de 15 minutes sur l'impact de la Convention sur la vie des enfants et une émission d'une heure réalisée par des enfants pour des enfants. 

En conjonction avec les manifestations autour de la CDE en Éthiopie, une conférence de presse pour la Grande course éthiopienne s'est déroulée à l'avance pour la course du 22 novembre. La star éthiopienne de la course à pied Haile Gebrselassie et la marathonienne britannique championne du monde Paula Radcliffe se trouvaient dans l'assistance pour faire la promotion de l'évènement. Richard Nerurkar, le coordonnateur en chef de la course, a remercié l'UNICEF pour être un des principaux sponsors de la Grande course éthiopienne.


 

 

20 ans de la Convention relative aux droits de l'enfant

série d'articles « Les perspectives »

Des auteurs éminents réfléchissent à l'impact de la Convention relative aux droits de l'enfant

Lien vers le site de l'UNICEF consacré aux 20 ans de la Convention (en anglais)

CRC @ 20


La Convention sur les
droits de l'enfant a
20 ans

Tous les droits,
pour tous les enfants

(Site Web en anglais)

Recherche